Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 18:00

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_101.jpg

 

 

En 1951, Alfa Roméo remporte le championnat du monde de F1 pour la deuxième année consécutive et, assez curieusement, se retire de la compétition automobile. En fait le département « courses » n’est pas fermé mais il devient un « Experimental department » ayant pour mission de développer des véhicules expérimentaux. Placé sous la direction d’un jeune ingénieur, Carlo Chiti, le département sortira des modèles très originaux dont la fameuse « Disco volante » et la « Sportiva ». Mais le nombre de projets mis en œuvre va décliner assez rapidement à partir de 1956 et Chiti, qui apprécie peu cette inactivité, ne tarde pas à quitter Alfa Romeo pour rejoindre le département compétition de Ferrari. Un passage qui sera relativement court car Chiti quitte à nouveau Ferrari avec quelques uns de ses collègues et fonde la société ATS qui va concevoir et fabriquer des voitures de Formule 1 et des véhicules routiers à moteur central.

Ni l’un ni l’autre de ces deux concepts ne rencontre un véritable succès et Chiti retourne à des choses plus terre à terre en fondant une nouvelle société Autodelta qui va servir de département compétition pour la constructeur Alfa Romeo. La première mission est le remplacement du modèle Giulietta carrossé par Zagato. Le projet a été mis en chantier en 1959 mais n’a jamais abouti.

Le projet est de concevoir une voiture capable de concourir dans la catégorie des moins de 1600 cm3. Il faut donc veiller à réaliser toutes les économies de poids possibles. Le châssis tubulaire est particulièrement étudié pour atteindre une bonne rigidité avec un poids minimum. Le moteur 4 cylindres en ligne de 1,570 litre, implanté longitudinalement à l’avant est alimenté par deux carburateurs Weber et développe une puissance maxi de 170 cv à 7 500 t/mn.

Pour la carrosserie ont va, évidemment faire appel au carrossier milanais Zagato. Il a une bonne maitrise des carrosseries en aluminium et, de plus, il dispose d’une bonne expérience des problèmes d’aérodynamisme. Le projet est dénommé Giulia TZ pour « Tubolare Zagato ». Trois années après son initialisation la premier Giulia TZ est présentée sur le stand Zagato au salon de l’Automobile de Turin en 1962. Il faudra encore beaucoup de travail et de mise au point avant que la voiture soit alignée au Monza FISA Cup de 1963 ou elle commence une longue  et riche carrière par une victoire.

Pour obtenir une homologation en classe GT, le règlement impose de produire 100 exemplaires. C’est ainsi que la Giulia TZ, fabriquée par Autodelta est mise au catalogue Alfa Roméo. Dès que les 100 exemplaires sont produits, la Giulia TZ commence à dominer la classe des 1600 cc des deux cotés de l’Atlantique. Elle remporte de nombreuses victoires dont les plus prestigieuses sont Les 1000 km du Nürburgring et les 12 heures de Sebring.

Pendant ce temps, Autodelta continue à travailler sur la voiture pour en dériver une version moins lourde, plus basse et plus puissante : la TZ2. Ils mettent au point l’utilisation dans la carrosserie de la fibre de verre plus légère que l’aluminium. Le poids total de la voiture sera descendu jusqu’à 620 kg

Dix exemplaires de la Giulia TZ2 furent construits par autodelta avant de se consacrer à un autre projet qui remportera tout autant de succès : le Tipo 33 sport. Après une longue carrière sur les circuits la Giulia TZ2 sera finalement éclipsée par une autre concurrente sérieuse : la Ferrari 250 GTO

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_102.jpg

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_103.jpg

 

alfa_romeo_giulia_tz-2_1965_104.jpg

 

alfa_romeo_giulia_tz-2_1965_105.jpg 

 

alfa_romeo_giulia_tz-2_1965_106.jpg

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_107.jpg

 

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_108.jpg

 

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_109.jpg

 

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_110.jpg

 

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_111_.jpg

 

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_112.jpg 

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_113.jpg

 

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_114_.jpg

 

 

alfa_romeo_giulia_tz2_1965_115_.jpg

 

 

Alfa-Romeo-Giulia-TZ2.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Xav 31/07/2011 23:29


Bonsoir.
J'attache une grande importance à votre blog. Je suis abonné aux newletters depuis un certains temps.
Je n'ai pas le temps ou parfois, ne peux peux pas (hélas) répondre comme je voudrais à l'ensemble de vos posts. Quoi qu'il en soit, je suis ravi de trouver aussi un amateur d'automobiles ! Bon, ce
n'est pas trop ce que je préfère pour la plupart, mais je me laisse guider et souvent, j'apprends.

Bien à vous.

@+.


jp echavidre 01/08/2011 10:46



Bonjour


Et merci pour vos compliments. je m'attache à rendre ce blog assez varié avec plusieurs thèmes qui me sont chers : la politique et tout ce qui touche à la démocratie locale, l'actualité, et
l'automobile. 38 années passées dans le centre d'etudes d"un grand constructeur automobile laisse quelques traces...


bien cordialement


Jean Pierre Echavidre



Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens