Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 18:30

cadillac_cts_eu_2014_101.jpg

 

Tout le monde ou presque connaît la prestigieuse marque américaine Cadillac à défaut de s'en représenter la gamme actuelle.  Et pourtant les voitures de la marque sont quasi-inexistantes sur nos routes : 430 modèles seulement vendus en Europe en 2013 sur une production totale de 250 000 exemplaires. La gamme Cadillac compte actuellement 4 modèles ATS, CTS, SRX et Escalade.

Avec le lancement en France de la CTS il s'agit pour Cadillac de démontrer que cette nouvelle voiture de troisième génération est capable de rivaliser avec la BMW Série 5, la Mercedes Classe E ou la Jaguar XF qui sont aujourd'hui les références de leur segment. Cette ambition explique qu'une bonne part du développement de cette troisième génération de CTS ait été menée sur le circuit du Nurbürgring, référence ultime des constructeurs européens de voitures de sport. La Cadillac CTS est assemblée dans l'usine de Lansing Grand River de l'État du Michigan aux États-Unis. En France, le lancement de la CTS est plus prosaïquement l'occasion de développer un réseau commercial digne de ce nom, ce qui suppose de passer des trois points de vente actuels (deux en région parisienne, un à Tours) à dix concessions d'ici cinq ans.

La CTS de troisième génération a été développée sur la nouvelle plateforme modulaire Alpha de General Motors, comme l'ATS, sa petite sœur du segment inférieur. Comme cette dernière, cette CTS fait donc un usage étendu de matériaux légers qui lui permettent de peser 128 kg de moins que le modèle pourtant plus court de 9 cm qu'elle remplace et donc de réduire sa consommation. Le caractère ciblé sur la partie avant de ces mesures d'allègement - les portes, le capot et la traverse d'essieu avant sont en aluminium, mais le couvercle de coffre et la traverse d'essieu arrière restent en acier - permet en outre d'équilibrer la répartition des masses avant/arrière à 50,2/49,8 % au profit des qualités dynamiques. Un domaine pour lequel l'adoption de la dernière génération d'amortissement piloté Magne-Ride intégré à l'équipement de série en Europe s'avère aussi bénéfique.

Coté motorisation, actuellement seul le 4 cylindres 2.0 litres turbo à injection directe d'essence de 272 ch à 5500 t/mn est importé, exclusivement associé à une boîte automatique GM 6 rapports, en propulsion ou en 4 roues motrices. Dans ce dernier cas, le couple transmis aux roues avant est modulé de 0 à 50 % par un système Borg & Warner constitué d'un embrayage multidisque. Le poids total à vide est de 1640 kg ce qui permet tout de même d’afficher une vitesse maxi de 240 km/heure

cadillac_cts_eu_2014_102.jpg

 

 

La future CTS-V hautes performances devrait aussi faire la traversée vers le Vieux Continent, mais le feu vert n'a pas encore été donné aux motorisations intermédiaires proposées aux clients américains (V6 3,6 atmosphérique de 325 ch, ou twin turbo de 426 ch). Dommage. Ce choix permet au moins dans l'immédiat à la CTS 2.0 T deux roues motrices d'échapper au malus maximal : avec une émission de CO2 officielle de 198 g/km, elle n'est redevable que de 6 500 euros... contre 8 000 euros à acquitter pour la version 4 roues motrices.

Une Cadillac, c'est d'abord une ambiance à part. Plutôt réussie s'agissant de cette CTS dont l'intérieur mêlant cuir et inserts en fibre de carbone véritable affiche une qualité de fabrication de bonne facture, mais aussi une forte personnalité avec un dessin de planche de bord inspiré du blason de la marque pour la console centrale. Intégrée à l'équipement de série en France, l'interface homme/machine CUE (Cadillac User Experience) est intégralement tactile, qu'il s'agisse de l'écran ou des boutons de la partie inférieure. Un peu déroutante au début, sa prise en main est heureusement facilitée par un système à retour d'effort provoquant une vibration à chaque application réussie du doigt pour signifier à l'utilisateur que son action a bien été prise en compte. L'instrumentation affichée sur une dalle TFT est personnalisable, très lisible et complétée par un affichage à visée tête haute projeté sur le pare-brise. La totale...

La position de conduite est bonne, même si le profil du dossier des sièges avant semble un peu torturé. La banquette arrière permet d'accueillir confortablement deux adultes de grande taille, la cinquième place centrale étant à réserver aux courts trajets du fait de l'encombrement du tunnel central. Côté coffre, si le volume de chargement de 447 litres est généreux, la hauteur est limitée comme la modularité qu'autorise le dossier rabattable (60/40) de la banquette.

Coté comportement routier il faut laisser les vieilles idées préconçues au vestiaire. En 2014, une Cadillac n'a plus rien d'une péniche se transformant en bateau ivre au premier coup de volant. Ce serait même plutôt le contraire s'agissant de cette CTS qui, sous les atours d'une berline imposante, cache un châssis efficace et équilibré. Et cela transparaît dès le premier virage. Placée par un freinage mordant et facile à doser de ses étriers avant Brembo à 4 pistons, la CTS plonge vers la corde avec une agilité que son gabarit ne laisse pas soupçonner. Étonnant, et très plaisant sur parcours sinueux.

Pour le prix, il semble assez « raisonnable » vu la qualité de la voiture et le prestige de la marque : entre 55 et 58 000 Euros suivant les variantes choisies.

 

cadillac_cts_eu_2014_103.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_104.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_105.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_106.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_107.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_108.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_109.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_110.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_111.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_112.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_113.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_114.jpg

 

 

cadillac_cts_eu_2014_115.jpg

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens