Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 12:00

 

Sarkozy-voeux.jpg

 

On s’attendait un peu à ce qu’il nous le dise. Eh bien, il l’a fait !.. Pour le Président, 2011 n'est pas 2012. La France ne peut pas "se payer le luxe d'une année d'immobilisme pré-électoral", a-t-il averti lors de ses voeux aux Français. Nicolas Sarkozy s'est placé en président protecteur et a promis une "année utile", reprenant une expression de jacques Chirac. Une manière de ne pas lancer les hostilités de l'élection présidentielle.

 

A seize mois de la fin de son quinquennat, Nicolas Sarkozy endosse le costume de Président protecteur. Profitant de la traditionnelle allocution du 31 décembre, le chef de l'Etat a décliné son volontarisme politique en promettant de "protéger la France et les Français". Il en fait même son "premier devoir"! Protéger, préserver, défendre, autant de verbes que le président de la République a répété à plusieurs reprises tout au long des huit minutes de ses voeux retransmis à la télévision, à la radio et diffusés pour la première fois sur le site Internet Dailymotion.

 

Filmé debout au milieu de la salle des fêtes de l'Elysée avec pour toile de fond le perron du palais présidentiel, Nicolas Sarkozy a tourné la page 2010 avec soulagement. "Elle fut rude", a-t-il concédé. Plus rude qu'en 2009 ? L'an passé, le Président avait admis que l'année écoulée fut "difficile". Professeur d'optimisme, il veut croire que 2011 sera "porteuse d'espérance". "La croissance revient. Les grandes réformes commencent à porter leurs fruits", a-t-il expliqué en insistant sur la réforme des retraites. "Les pensions de nos aînés ont été sauvées", s'est-il félicité en rendant hommage à la "maturité" des Français et à leur "intelligence collective". Une manière lucide de tirer le bilan d'un automne social très tendu durant lequel des millions de Français ont manifesté contre la réforme Woerth-Fillon.

 

Défense de l'euro et de l’Europe

 

Après avoir "sauvé" les retraites, Nicolas Sarkozy veut défendre coûte que coûte l'édifice européen. Pour la première fois, il s'est adressé directement à ceux qui "proposent de sortir de l'euro". Une "folie", a averti le Président qui visait pêle mêle Marine Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan qui ont fait de la sortie de l'euro leur cheval de bataille pour la présidentielle de 2012. Nicolas Sarkozy leur a opposé un vibrant plaidoyer pro-européen: "La fin de l’euro serait la fin de l’Europe. Je m’opposerai de toutes mes forces à ce retour en arrière qui ferait fi de 60 ans de construction européenne qui ont apporté la paix et la fraternité sur notre continent. (...) L’Europe est essentielle à notre avenir, à notre identité et à nos valeurs"

 

Déterminé à réduire les déficits, il a assuré qu'il ne "transigerait" pas sur cet objectif. "La France équilibrera ses comptes", a-t-il affirmé sur un ton qui ressemblait à un discours de François Fillon. Le Premier ministre, qu'il a reconduit dans ses fonctions en 2009, peut compter en 2011 sur la "confiance" présidentielle.

 

2011 sera une année utile pour les Français

 

A moins d'un an et demi de la présidentielle, le Président n'a pas voulu ouvrir les hostilités. 2011 n'est pas 2012. "Nous ne pouvons pas nous payer le luxe d'une année d'immobilisme pré-électoral", a-t-il prévenu promettant de faire de 2011 une "année utile" pour les Français. Une expression directement empruntée à... Jacques Chirac, qui l'avait utilisée lors de ses voeux en 2001. Nicolas Sarkozy s'est montré en revanche prudent sur ses projets en 2011.

 

Pas de nouvelles annonces. Le chef de l'Etat a répété qu'il engagerait une réforme de la justice (avec l'introduction de jurys populaires), de la dépendance et de la fiscalité nationale qu'il veut harmoniser avec celle de l'Allemagne. Au moment de prendre la présidence du G20, il est resté flou sur ses objectifs. Se contenant de défendre un "monde plus régulé, moins brutal". Ce qui ne mange pas de pain.

 

2012 n'est officiellement pas encore dans son viseur. Mais Nicolas Sarkozy a commencé à dessiner le portrait du futur candidat. Celui d'un président protecteur.

 

 

 

Source : lejdd.fr  01-01-2011

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens