Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 10:00










Plus rien ne devrait s'opposer à l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne : le président tchèque Vaclav Klaus a annoncé, le 3 novembre, qu'il avait signé le traité à 15 heures, après que la Cour constitutionnelle tchèque avait jugé, plus tôt dans la journée, qu'il était conforme à la loi fondamentale du pays . Selon les textes officiels, l'entrée en vigueur du traité est prévue "le premier jour du mois suivant le dépôt (à Rome) des instruments de ratification de l'État signataire qui procède en dernier à cette formalité", en l'occurrence la République tchèque. Cela devrait donc être le 1er décembre prochain. Le président en exercice de l'Union européenne, le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, a estimé mardi qu'une étape "très importante" avait été franchie.

 

"Je suis très satisfait que le processus de ratification arrive enfin à son terme", a-t-il déclaré. "L'Europe attendait cela depuis longtemps. C'est un processus qui dure depuis des années pour obtenir une Europe qui fonctionne mieux, avec une voix plus forte dans le monde - plus démocratique, plus fonctionnelle, plus efficace", a-t-il ajouté. Dans la foulée, le président en exercice de l'UE a annoncé qu'il lançait immédiatement les consultations pour désigner le premier président stable de l'UE et le chef de la diplomatie européenne. Le Premier ministre suédois a ajouté qu'il annoncerait "dès que possible" la réunion d'un sommet extraordinaire des chefs d'État et de gouvernement des 27 pays de l'Union pour désigner ces deux personnalités qui seront le visage et la voix de l'Europe.

 

Batailles en perspective

 

Jusqu'ici, la recherche du "George Washington européen" s'apparentait à un théâtre d'ombres chinoises, où chacun avançait masqué. Ainsi, le sujet n'était officiellement pas à l'ordre du jour du sommet des dirigeants de l'UE jeudi et vendredi dernier à Bruxelles même si, dans les coulisses, tous les chefs d'État et de gouvernement ne parlaient que de ça. "J'espère que nous pourrons maintenant aller de l'avant aussi rapidement que possible sur la nomination du président du Conseil européen et du vice-président de la Commission et Haut Représentant", a dit José Manuel Barroso.

 

Le futur chef de la diplomatie européenne, aux pouvoirs beaucoup plus étendus que ceux de l'actuel Haut Représentant de l'Union, Javier Solana, sera également vice-président de la Commission européenne. Les gouvernements des pays membres devraient également rapidement donner les noms de leur commissaire afin que José Manuel Barroso complète la composition de la Commission européenne. L'actuelle Commission est arrivée en fin de mandat le 31 octobre et expédie actuellement les affaires courantes. Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a indiqué que le Parlement serait prêt à auditionner les nouveaux commissaires dès le 25 novembre.

 

Le chef du gouvernement belge favori

 

Concernant le futur président stable de l'UE, le chef du gouvernement belge Herman Van Rompuy, sollicité pendant le sommet européen, semble faire l'objet d'un consensus. "Il y a un consensus sur son nom, ce qui est rare à 27. Personne d'autre ne fait l'unanimité", a déclaré lundi à l'AFP un diplomate européen. L'autre grande bataille en préparation est le choix du futur Haut Représentant, véritable "ministre des Affaires étrangères" de l'Union, et sans doute "homme fort" de la future UE.

L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair a vu s'évanouir ses chances de prendre la présidence stable de l'UE et Londres pourrait opter pour une solution de repli : la candidature du chef de la diplomatie britannique, le travailliste David Miliband, pour le poste de Haut Représentant. Les socialistes européens poussent en tout cas en ce sens, même si l'intéressé assure ne pas être disponible. Le gouvernement italien dirigé par Silvio Berlusconi a, de son côté, multiplié les signes en faveur d'un de ses opposants, l'ancien chef du gouvernement italien et ex-ministre des Affaires étrangères de gauche Massimo D'Alema.





Source : lepoint.fr  03-11-2009 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens