Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 19:00



serbie-candidate-a-l-union-europeenne.jpg




Mardi, la Serbie a officiellement déposé sa candidature d'adhésion à l'Union européenne. En début d'après-midi, le président serbe Boris Tadic (photo) a réitéré auprès du Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt - dont le pays assure la présidence de l'UE jusqu'au 31 décembre - son "objectif stratégique" de rejoindre un jour les 27.

 


Hasard du calendrier et signe des bouleversements géopolitiques, il y a dix ans quasiment jour pour jour, un autre président serbe - Slobodan Milosevic - faisait voter par le Parlement une demande d'adhésion à... l'union Russie-Biélorussie. Mais la décennie a vu se transformer cette région des Balkans. Au début des années 2000, la Yougoslavie s'effondre, emportant dans sa chute Slobodan Milosevic, l'homme qui symbolisait pour l'Europe les errances guerrières de Belgrade pendant les années 1990. Il va encore falloir plusieurs années à la Serbie pour affirmer pleinement son ambition européenne.

 


Un chemin semé d'embûches

 


Jusqu'en 2008, en réalité, la résistance des ultra-nationalistes a été très forte. Mais en février de cette année là, les Serbes font le choix de l'Europe, réélisant Boris Tadic sur un programme pro-européen puis écartant les ultra-nationalistes au profit des pro-Européens aux législatives. Reste que, si elle a lieu, l'intégration effective de la Serbie dans l'UE ne devrait pas être effective avant 2014 à 2018, selon les estimations, car de nombreux problèmes restent à régler.

 

La question non résolue de la proclamation d'indépendance du Kosovo constitue un point d'interrogation de taille et une adhésion paraît peu probable tant qu'elle n'aura pas trouvé de solution. La proclamation d'indépendance par les autorités de Pristina, en février 2008, a été reconnue par 22 des 27 États membres de l'Union, tandis que Belgrade considère le Kosovo comme sa province méridionale. L'autre point d'achoppement reste la capture de l'ancien général serbe de Bosnie, Ratko Mladic, inculpé de génocide par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye. Il est toujours introuvable.

 

De nombreuses autres tâches se dressent devant le gouvernement de Boris Tadic : lutter contre la corruption et la criminalité organisée, rendre l'économie plus compétitive, réformer le pouvoir judiciaire, renforcer les capacités administratives pour mettre en oeuvre les réformes voulues par l'Europe, développer la bonne gouvernance, la protection des médias... Le chemin de l'Europe reste semé d'embûches pour la Serbie. Parmi les États issus de l'ex-Yougoslavie, seule la Slovénie a déjà pu adhérer, en 2004. La Croatie pourrait la rejoindre en 2010. La Macédoine et le Monténégro sont en lice depuis respectivement 2005 et 2008.



Source : lepoint.fr  23-12-2009 




 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens