Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 08:00

cope-ump-reaction-mesures-competitivite.jpg 

Il veut prendre son temps. Au lendemain d'un cinquième rendez-vous non concluant avec François Fillon, le président proclamé de l'UMP Jean-François Copé a annoncé mercredi  12 décembre dernier au matin qu'il annoncerait début janvier une série de propositions pour sortir son parti de l'impasse. «Au début du mois de janvier, je dirai très concrètement ce que je propose pour sortir de cette crise», a déclaré le député-maire de Meaux sur Europe 1. Jean-François Copé apparait donc, pour le coup, comme l’obstacle principal à une réconciliation au sein de l’UMP !.. C’est, de mon avis d’observateur extérieur, totalement irresponsable de sa part. La « trève des confiseurs » ne commence pas le 12 décembre et l’opposition a besoin d’exister et de s’exprimer. Le FN n’est quasiment pas représenté au Parlement, l’UDI est en train de s’organiser.. Qui donc va jouer le rôle de contre pouvoir vis-à-vis d’un gouvernement  en perte de vitesse ?

«Je dirai de manière très claire ce que je souhaite faire pour notre parti, je le dirai au début du mois de janvier», a-t-il insisté, laissant entendre que sa décision était prise, malgré d'éventuels prochains rendez-vous avec François Fillon. «A partir du moment où le dialogue aujourd'hui se fait dans la tension, il y a un truc qui s'appelle la trêve des confiseurs, si ça peut permettre à chacun de se reposer un tout petit peu.... Aujourd'hui, il y a beaucoup trop de tensions pour se parler», a ajouté Jean-François Copé.

Le désaccord persiste entre les deux rivaux de l'UMP sur le calendrier d'un nouveau vote pour la présidence du parti. François Fillon veut un nouveau vote des adhérents de l'UMP avant l'été 2013, alors que Jean-François Copé propose une consultation après les municipales de 2014.

Selon le député-maire de Meaux, dont la victoire proclamée est contestée, la situation est «paradoxale»: «1, je suis élu, 2, il y a des irrégularités contre moi et 3, je continue de faire des ouvertures comme celle qui consiste à dire je réduis la durée de mon mandat». Pourtant, des fraudes dans le vote ont été dénoncées dans les deux camps.

«Le concours Lépine des bonnes idées»

Jean-François Copé a par ailleurs critiqué l'initiative de Bernard Accoyer d'organiser la prochaine semaine un référendum auprès des parlementaires pour un nouveau vote avant l'été. «Est-ce que vous trouvez formidable qu'on instrumentalise et qu'on prenne en otage les députés et les sénateurs ? On leur a déjà demandé de faire un groupe dissident», s'est emporté Jean-François Copé.

Interrogé pour savoir s'il respectait le résultat de ce référendum, il a déclaré : «C'est les militants qui votent. Depuis quand est-ce qu'on va décider de se substituer aux militants?» «Les députés ne représentent pas les militants» mais «leur voix», a-t-il insisté. Et d'ajouter: «sinon, vu le nombre de députés majoritaires et de sénateurs qui avaient soutenu François Fillon, j'aurais dû faire moins de 20%, comme les sondages et les commentateurs parisiens le disaient».

Cette consultation des parlementaires proposée par Bernard Accoyer, «c'était l'idée nouvelle de la journée d'hier, il y en a trois par jour», a commenté Jean-François Copé, ironisant sur «le concours Lépine des bonnes idées» pour sortir l'UMP de l'impasse.

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens