Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 08:00

Ioulia-Timochenko-liberee.jpg

 

 

 

L’Ukraine a connu ce samedi 22 février une journée qui restera dans l’histoire. Alors que le Président Victor Ianoukovitch avait quitté Kiev dans la nuit pour une destination inconnue, le Parlement a successivement voté sa destitution, et la libération de l’opposante Ioulia Timochenko emprisonnée depuis deux ans. Elle a été peu après remise en liberté. L’ex-Première ministre était l'opposante numéro un au régime de Viktor Ianoukovitch, qui a vacillé ces dernières heures.

"Ioulia libérée!" Ils étaient des centaines à Kharkiv, dans l'est du pays, à scander cette phrase samedi 22 février, au moment de la sortie de l'hôpital carcéral où Ioulia Timochenko était détenue. L'ex-Première ministre a été libérée après plus de deux d'incarcération, suite à un vote du Parlement, qui a dans le même temps destitué le président Viktor Ianoukovitch.

L'ancienne égérie de la "Révolution orange" de 2004, arborant sa tresse emblématique, a salué de la main ses supporteurs. Son entourage a annoncé qu'elle se rendait à Kiev, sur le Maïdan, la place de l'Indépendance occupée depuis trois mois par des milliers d'opposants. "La dictature est tombée", s'est félicitée l'opposante, dans sa première déclaration diffusée sur le site Internet de son parti. "La dictature est tombée non grâce aux hommes politiques et aux diplomates, mais grâce aux gens qui sont sortis dans la rue, qui ont réussi à protéger leurs familles et leur pays", a-t-elle déclaré.

En 2004, elle haranguait déjà les foules contre Ianoukovitch

Ioulia Timochenko a la réputation d'une dame de fer et a montré une combativité impressionnante aussi bien au poste de Premier ministre que quand elle était en prison. Dans la crise qui touche l'Ukraine depuis fin novembre, l'ex-Premier ministre est apparue comme l'opposante la plus radicale au régime de Viktor Ianoukovitch, élu en 2010. Elle l'a accusé de transformer l'Ukraine en Corée du Nord et jugé inutile toute négociation avec lui, appelant jeudi 20 février dernier, après des tirs à balles réelles en plein centre de Kiev qui ont fait des dizaines de morts, à sa mise à l'écart immédiate et à des poursuites judiciaires contre lui.

Agée de 53 ans, cette femme élégante et rompue aux techniques de communication s'est fait connaître du monde entier en 2004. Elle s'était alors faite l'égérie de la Révolution orange pro-occidentale qui secouait le pays. Elle haranguait les foules à Kiev contre le Premier ministre de l'époque, également candidat à la présidentielle et soutenu par Moscou, Viktor Ianoukovitch. La coalition "orange" qu'elle formait alors avec Viktor Iouchtchenko l'emporte, soutenue par les Occidentaux, et au grand dam de la Russie de Vladimir Poutine.

Grève de la faim et hernies discales

Les années de pouvoir ont ensuite défait cette alliance - Timochenko a quitté le gouvernement, avant d'en reprendre la tête en 2007 - jusqu'à la présidentielle de 2010, qui marque le retour victorieux de Viktor Ianoukovitch. Les ennuis judiciaires ont alors commencé pour elle. Elle a été condamnée en 2011 à sept ans de prison pour avoir signé en sa qualité de chef du gouvernement un accord gazier avec la Russie à des conditions jugées défavorables à son pays. Elle a également été soupçonnée de complicité dans le meurtre d'un député.

Elle, au contraire, a dénoncé une vengeance du pouvoir visant à l'écarter de la scène politique. Derrière les barreaux, elle observe une grève de la faim de trois semaines pour protester contre des violences dont elle affirme avoir été victime. Transférée en mai 2012 à l'hôpital de Kharkiv afin d'y être soignée pour des hernies discales, elle accuse le président de l'y soumettre à une vidéo surveillance de tous les instants, jusque dans les toilettes. Son incarcération et sa condamnation sont rapidement devenues un écueil majeur dans les relations entre l'Ukraine et les Occidentaux. Jusqu'à ce samedi, et son retour sur le devant de la scène ukrainienne.

 

 

Source : leJDD.fr  22-02-2014

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)



 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens