Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 18:00

Tunisie-Rachid-Ghannouchi-Ennahda.jpg

 

 

Réunis depuis quatre jours en congrès, Ennahda a adopté une motion sur son engagement "centriste" et "modéré". Reste à déterminer la nature de la future constitution en cours de rédaction.

Les discussions ont été longues et houleuses. Elles ne sont d'ailleurs pas totalement terminées. Mais dans la nuit de dimanche 15 juillet, les islamistes d'Ennahda, au pouvoir en Tunisie, ont fait savoir qu'ils avaient d'ores et déjà adopté en congrès une motion sur leur engagement "centriste" et "modéré". Une bonne nouvelle pour ceux qui redoutaient le pire. Il reste à savoir comment se parti majoritaire à l’intention de gouverner le pays.

Le président du Congrès et ministre de la Santé, Abdelatif Mekki a confirmé lors d'une conférence de presse que le millier de délégués réunis au Kram, en banlieue nord de Tunis, avaient adopté un texte confirmant cette orientation. La motion, qui n'a pas été publiée, "conforte les choix centristes et modérés, le bannissement de l'extrémisme", a assuré le responsable. "Cette nuit nous allons annoncer les résultats lors d'une grande fête", s'est félicité le chef historique et co-fondateur d'Ennahda, Rached Ghannouchi, qui plaide pour que Ennahda, inspiré des Frères musulmans égyptiens, devienne un parti de gouvernement "modéré". Des discussions ont pourtant toujours cours.

"L'Ennahda d'il y a 30 ans n'est plus celui d'aujourd'hui"

Les délégués doivent ainsi encore désigner les instances dirigeantes du parti, en particulier le chef du parti, un poste que devrait conserver, sauf surprise, Rached Ghannouchi. Autre question restée en suspens : la nouvelle Constitution du pays, en cours de rédaction à l'Assemblée nationale constituante. Abdelatif Mekki a simplement confié qu'Ennahda militera pour un régime parlementaire, sans toutefois déterminer s'il sera pur ou laissera des prérogatives importantes au chef de l'Etat, comme le réclament les partenaires des islamistes au gouvernement.

Après des décennies de clandestinité et de répression sous le règne de Ben Ali, Ennahda veut désormais devenir un véritable parti de gouvernement. "Nous débutons au pouvoir et nous devons donc nous débarrasser des réflexes que nous avions dans la clandestinité, le repli sur nous-mêmes et la suspicion permanente", a ainsi confié le coordinateur national du parti islamiste au pouvoir, Abdelhamid Jlassi. "L'Ennahda d'il y a 30 ans n'est plus celui d'aujourd'hui. La pratique du pouvoir est un long cheminement. Nous vivons tous un apprentissage de la démocratie, et cela ne concerne pas seulement cette formation", a poursuivi le président de l'Assemblée nationale constituante tunisienne, Mustapha Ben Jaafar, interrogé par leJDD.fr.

Ennahda essuie pourtant déjà des critiques, bien qu'il se soit imposé après les premières élections post-révolutionnaires d'octobre comme le principal partenaire d'une coalition au pouvoir formée avec deux partis de centre-gauche, dont fait notamment parti le parti de centre-gauche Ettakatol de Mustapha Ben Jaafar. Le parti est notamment accusé d'avoir manqué de fermeté face à la mouvance salafiste, responsable de plusieurs coups d'éclat ces derniers mois. "Savoir se déplacer avec maturité et pragmatisme vers le centre, c’est un parti qu’il faut gagner. Le noyau dur qui restera et voudra utiliser la force sera condamné et réprimé", a rétorqué Abdelhamid Jlassi au JDD. Les deux partis du centre-gauche alliés à Ennahda abondent en ce sens, jugeant que le parti islamiste avait intégré les principes républicains en renonçant à faire inscrire expressément la charia - la loi coranique - dans la Constitution.

 

 

Source : leJDD.fr 16-07-2012

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens