Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 12:00

Hamadi-Jebali-Premier-ministre-Tunisie.jpg

 

 

"L'initiative telle que je l'ai présentée (…) n'a pas recueilli un consensus", a déclaré lundi  18 février dernier au soir le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali. Il avait, on s’en souvient, proposé de rassembler un gouvernement de technocrates en dehors des partis politiques et avait même mis sa démission dans la balance. Mais ce dernier - qui n'a pas pour autant annoncé sa démission - a évoqué la possibilité d'une autre forme de compromis, qui pourrait intervenir "dans les tous prochains jours". En attendant, la situation politique reste totalement bloquée en Tunisie.

Il s'était donné jusqu'au milieu de la semaine. Mais le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a reconnu dès lundi 18 février l'échec de son initiative - à laquelle s'opposait son parti islamiste Ennahda - de former un cabinet apolitique. "Je dis en toute clarté que l'initiative telle que je l'ai présentée, c'est-à-dire un gouvernement composé de membres n'appartenant pas à des partis politiques (...) n'a pas recueilli un consensus", a-t-il déclaré dans la soirée à l'issue de pourparlers avec les chefs d'une quinzaine de partis.

Mais Hamadi Jebali n'a pas pour autant annoncé sa démission. La semaine dernière, il s'était dit prêt à quitter le pouvoir si son projet échouait. "Si elle est acceptée (...) je continuerai à assumer mes fonctions de chef du gouvernement, à défaut, je demanderai au président de la République de chercher un autre candidat pour composer un nouveau gouvernement", expliquait-il alors, à l'antenne de Shems-FM et à l'agence officielle TAP. Pour l'heure, rien de tout cela. Le Premier ministre a simplement évoqué la possibilité d'une autre forme de compromis sur la composition du gouvernement, qui pourrait intervenir "dans les tous prochains jours" et qui reporte une nouvelle fois le calendrier du remaniement.

Le leader tunisien rencontrera également mardi 19 février le président Moncef Marzouki "pour parler des étapes à venir" en vue de trouver "un consensus autour d'une autre solution".

Vers "un gouvernement mixte"?

De son côté, le chef du parti islamiste, Rached Ghannouchi, a précisé que la réunion de lundi 18 février avait abouti à un accord de principe pour la création d'"un gouvernement restreint chargé de travailler pour des élections dans les plus brefs délais", insistant sur "les compétences politiques" des futurs ministres. Le représentant du parti du président le Congrès pour la République (CPR), Aziz Krichène, a lui évoqué "un gouvernement mixte" regroupant personnalités politiques et technocrates. Selon Rached Ghannouchi, la quinzaine de partis représentés - islamistes, opposition laïque et les alliés séculiers d'Ennahda - étaient d'accord pour maintenir Hamadi Jebali à son poste.

Lundi soir, ce dernier a toutefois jugé que, malgré son échec, son projet de cabinet de technocrates a eu le "mérite de réunir tout le monde autour d'une table" et d'éviter au pays "de basculer dans l'inconnu". Hamadi Jebali avait indiqué vouloir former un cabinet de technocrates le 6 février dernier, le jour de l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd. Il s'est heurté à l'opposition de son propre camp, Ennahda estimant que cette initiative revenait à remettre en cause sa légitimité issue des urnes.

 

Outre l'interminable crise politique, la rédaction de la Constitution est dans l'impasse, faute de compromis sur la nature du futur régime. Dès lors aucun scrutin ne peut être organisé.

 

 Source leJDD.fr  19-02-2013

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens