Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 07:00

EELV-groupe-des-deputes-ecologistes-juin-2012.jpg

 

Tous les députés du Groupe EELV à l’Assemblée ont voté mardi 14 octobre dernier la loi sur la transition énergétique. Après l’euphorie du moment ils sont tout de même très inquiets sur la façon dont cette loi va entrer en application. Dans un courrier au Secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, daté du 8 octobre, Eva Sas, députée EELV et vice-présidente de la Commission des finances alerte le gouvernement sur le budget à venir "et sa cohérence avec la mise en place de la loi sur la transition énergétique".

C’est un "oui" massif qui cache tout de même des inquiétudes. Mardi 14 octobre, la totalité des députés EELV a voté en faveur de la loi transition énergétique. Ancienne ministre et néo-députée, Cécile Duflot salue en tribune un moment "historique : le premier débat démocratique sur l'avenir énergétique de la France". Dans les couloirs, François De Rugy est tout sourire. Le midi même, il déjeunait avec Ségolène Royal pour célébrer l’avènement de cette loi. Il a encore en tête l’enthousiasme assez faible du parlement de son parti le week-end dernier mais il lui en faudrait plus pour ternir sa journée. "Les cadres du parti ont du mal à engranger une victoire. C’est la tribu des jamais contents. Moi, je suis pour l’écologie qui agit, pas pour l’écologie qui gémit", glisse-t-il. Dans l’hémicycle, Ségolène Royal s’auto-congratule après ce vote où le temps du débat parlementaire était contraint : "Nous venons de vivre un grand moment parlementaire."

Un député socialiste particulièrement au fait de ce sujet laissait percer mardi son étonnement. "Sur Fessenheim (Ségolène Royal maintient une sorte de suspens sur la fermeture ou non de cette centrale, Ndlr), ils ne font pas plus de bruit que ça. On a l’impression que les Verts sont moins exigeants  à l’extérieur du gouvernement qu’à l’intérieur". Il poursuit : "Dans la loi, ce n’est plus l’Etat qui peut décider de fermer une centrale comme cela avait été envisagé, mais là-dessus, les députés EELV ne disent rien. Il n’y a pas non plus de listes de centrales qui doivent fermer. Ce n’est pas Yannick Jadot qui hurlait comme un malade à ce sujet lors des journées d’été des Verts à Marseille?" Et de résumer, presque inquiet : "Le prochain budget permettra-t-il de faire la transition énergétique? C’est toute la question."

"Le flou demeure quant au financement de la loi"

Reste qu’il faut comprendre le moment. En votant "pour", les écolos actent une "avancée", se retrouvent tous groupés sur le même vote - ce qui change de leur habituel éparpillement façon puzzle - et surtout ils montrent au gouvernement qu’ils restent un partenaire et évitent ainsi de se marginaliser dans une opposition (ou une abstention) systématique. L’heure est donc à la célébration mais celle-ci est loin d’être totale. "Nous, écologistes, ressentons de l’espoir et de la déception", a également  lâché Cécile Duflot, à la tribune, lors de l’explication de vote du groupe. L’espoir, c’est cette loi et ses objectifs affichés. La déception, c’est sa traduction dans un budget qui commence ces jours-ci à être discuté. "Le flou demeure quant au financement de la loi", a fait remarquer Duflot lors de sa prise de parole.

Dans un courrier au Secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, daté du 8 octobre, et que le JDD a pu consulter, Eva Sas, députée EELV et vice-présidente de la Commission des finances alertait déjà à propos du budget à venir. Première inquiétude, le "chèque énergie" que la loi prévoit et qui doit être versé sous conditions de ressources aux ménages pour les aider à payer leur facture d’énergie. "Ce chèque énergie ne trouve pas sa traduction dans le PLF [projet de loi de finances] pour 2015", alerte Sas. Autre inquiétude : la "prime à la conversion", autrement dit l’enveloppe consacrée à "l’aide à l’acquisition de véhicules propres". "Il semble que ce montant soit en recul par rapport au PLF pour 2014", pointe la députée.  Qui poursuit sur un troisième point : "Le fonds de garantie pour la transition énergétique a été réintroduit dans la loi transition énergétique (…) Cette mesure n’est pas traduite dans le PLF 2015." D’autre sujets sont abordés dans cette lettre de deux pages qui se conclut ainsi : "Pouvez-vous détailler la baisse du budget de la mission écologie, développement et mobilités durables et nous éclairer sur son évolution et sa cohérence avec la mise en place de la loi sur la transition énergétique?". Le budget, comme la fermeture de Fessenheim, voilà deux questions qui restent centrales.

 

Source : leJDD.fr 15-10-2014

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens