Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 08:00

Syrie-rue-de-Adlb-manifestations-blesses.jpg

 

La mission d'observation de la Ligue arabe en Syrie semblait dimanche 1er janvier dernier s'acheminer vers un constat d'échec, moins d'une semaine après son arrivée. L'acte de décès a été dressé au sein même de l'organisation panarabe par l'une de ses émanations, le Parlement arabe. Son président a ouvertement demandé le retrait des observateurs, au grand embarras du secrétariat général. Sur le terrain, la mission est menacée d'implosion par son propre chef, le très contesté général soudanais Mohammed al-Dabi. Celui-là même que l’on accuse d’avoir réprimé violemment des manifestations au Darfour !..

Pendant ce temps, les syriens continuent à manifester dans la rue, le régime continue à ouvrir le feu sur les manifestants et l’Onu reste impuissante pour arrêter ce massacre..

Des informations contradictoires

Renonçant à sa promesse de garder le silence, après ses premières déclarations, jugées « prorégime », Mohammed al-Dabi a carrément contredit samedi l'un de ses hommes. Ce dernier avait dénoncé l'utilisation de snipers (tireurs embusqués) à Deraa, foyer de la contestation. «Nous avons vu des snipers de nos propres yeux, s'est exclamé l'enquêteur dans une vidéo diffusée samedi sur YouTube. Nous allons demander au gouvernement de les retirer immédiatement.» Le général l'a aussitôt désavoué sur la BBC. «Il n'a pas vu de snipers, il a dit que s'il en voyait, il le signalerait», a-t-il protesté, contre toute évidence. Cette sortie a encore creusé le fossé entre le chef de la délégation et ses subordonnés, nombreux à l'avoir mis en quarantaine.

«Des actes inhumains» couverts par la Ligue arabe

L'affaire n'est sans doute pas étrangère au coup de sang du président du Parlement arabe. Le Koweïtien Ali al Salem al-Dekbas a recommandé dimanche le «retrait immédiat» de la mission, dont la présence «revient à couvrir la poursuite des actes inhumains commis par le régime syrien sous les yeux de la Ligue arabe».

Certes, Ali al-Dekbas vient d'un pays qui est le plus fidèle allié des États-Unis dans la région, Mais le vent de liberté des printemps arabes donne des ailes au Parlement arabe, instance consultative forte de 88 ressortissants de tous le pays représentés. Mis en place en 2005, il est destiné à se transformer un jour en assemblée élue, à l'image du Parlement européen. Le Parlement, qui fut la première instance de la Ligue à demander la suspension de la Syrie, cherche visiblement à jouer le rôle de caisse de résonance des aspirations populaires. Un responsable de la Ligue arabe a répondu qu'il était «trop tôt» pour juger des résultats de la mission d'observation. Débordé par ses propres institutions, le secrétariat général essaie d'obtenir un succès politique en poussant à l'unité de l'opposition. Avec des résultats mitigés.

Un accord difficile entre les deux oppositions syriennes

La portée de l'accord parrainé au Caire, et annoncé samedi 31 décembre dernier, entre deux mouvements de l'opposition syrienne a été nuancée par le leader du plus important des deux. Sur sa page Facebook, le président du Conseil national syrien (CNS), Bourhane Ghalioun, a précisé qu'il devait soumettre à l'assemblée générale du mouvement le document paraphé avec le Comité national de coordination (CNC). Cette signature a suscité des critiques au sein du CNS, qui était jusqu'à présent très réservé à l'égard du CNC, essentiellement basé en Syrie et critiqué pour ses positions ambiguës vis-à-vis de Damas.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens