Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 07:00

bachar-el-assad-promesse-a-l-ONU.jpg

 

 

Lors d'un échange téléphonique mercredi 17 août dernier au soir avec Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies, le président syrien Bachar el-Assad a affirmé que les opérations militaires contre les opposants avaient "cessé". Ce n’est pas la première fois que le leader Syrien fait une promesse qu’il s’empresse aussitôt de ne pas tenir. Il fera tout ce qui lui est possible pour se maintenir au pouvoir et il n’est pas à une ruse prêt. La communauté internationale se doit donc de rester vigilent. Une réunion de crise du Conseil de sécurité de l'ONU devait se tenir jeudi 18 août.

Depuis deux semaines et la déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant sur le principe la répression en Syrie, Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, tentait de joindre Bachar el-Assad. Mercredi 17 août dernier au soir, il y est enfin parvenu. Et a obtenu une réponse qu'il n'attendait pas. Selon le porte-parole adjoint de l'ONU, Farhan Haq, qui a publié un communiqué dans la nuit de mercredi à jeudi, le président syrien a affirmé que les opérations militaires contre les opposants avaient "cessé" dans son pays.

Une affirmation qui contraste avec les propos tenus par le chef d'Etat mercredi en fin d'après-midi, lors de la première réunion du comité central du parti présidentiel, le Baas - au pouvoir depuis 1963 - depuis le début de la révolte le 15 mars. Bachar el-Assad avait en effet affirmé à ses partisans que  "la Syrie restera forte, continuera de résister et ne renoncera pas à sa dignité ni à sa souveraineté". Selon le quotidien el-Watan, proche du pouvoir, la réunion du parti Baas devait "prendre des décisions dans le but de renforcer le processus de réforme".

Toujours lors de cette réunion, Bachar el-Assad a souligné la nécessité de faire participer "les différentes sections de la société" au processus de réformes qui selon lui "ont été introduites non pas à la demande de la communauté internationale mais parce que les Syriens étaient convaincus de leur nécessité". Selon l'agence officielle Sana, les participants à la réunion ont estimé que cela n'était "pas possible sans le rétablissement de la sécurité".

Le Conseil de sécurité s’est réuni

Mais cette "sécurité" par le sang ne fait qu'accroître la pression internationale. Alors que dix nouveaux civils ont encore été tués mercredi, le Haut commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a estimé à près de 2.000 morts le bilan de la répression. L'ONU a annoncé avoir retiré de Syrie ses derniers représentants - une trentaine de personnes - en raison de craintes pour leur sécurité. L'Organisation devra donc se baser sur les données des associations des droits de l'Homme syriennes, qui dénoncent le pouvoir d'el-Assad.

Jeudi, en fin de journée, le Conseil de sécurité, qui comprend 15 membres, a tenu une réunion sur la crise en Syrie. Selon des diplomates, le Haut commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU a demandé au Conseil que la Cour pénale internationale lance une enquête sur la répression menée par le régime.

 

Source : la JDD.fr  18-08-2011 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens