Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 07:00

euro-depreciation.jpg

 

 

 

Christine Lagarde, alors Ministre de l’Economie et des Finances, avait imposé aux Banques et aux organismes prêteurs des contraintes afin d’éviter que des Français, souvent dans des situations de détresse financière, se fassent trop facilement piéger. Nous an avions parlé ici, estimant que ces mesures étaient encore bien timides et qu’elles ne résoudraient pas grand-chose.

On est, en effet, toujours dans la même situation du crédit « révolving » accordé pratiquement sans aucune vérification de la solvabilité de l’emprunteur. On propose toujours, avec des publicités quasi mensongères, des crédits de 10 ou 20 000 euros sans aucune vérification, y compris par le canal d'Internet..

J’avais préconisé deux solutions qui me semblaient radicales mais pour lesquelles le gouvernement prétendait qu’elles mettaient en péril l’économie.

 

1/ Suppression des crédits revolving qui n’aident pas du tout les familles qui ont les moyens d’acheter à crédit (elles choisissent alors une autre forme de crédit) mais qui par contre bernent celles qui sont à la recherche d’argent dans l’urgence.

 

2/ Deuxième mesure qui me paraissait également simples : tout crédit doit, avant d’être accordé au demandeur, faire l’objet d’une vérification de solvabilité de la part de l’organisme prêteur. C’est en effet le minimum. Dans le cas ou cette vérification n’est pas effectuée le prêteur, en cas de défaillance, assume les risques de son prêt.. Encore faudrait-il que le fichier des crédits, dont on parle depuis des lustres, soit enfin mis en place !..

 

Les Français manquent-ils d'argent ou vivent-ils au dessus de leurs moyens? Il y a probablement un peu des deux. Une chose est sûre, ils sont de plus en plus nombreux à tirer le diable par la queue à la fin du mois et même pire, à se retrouver dans une profonde situation de détresse financière. En tout cas selon la radio  « RTL », citant l'association Crésus, les dossiers s'accumulent sur son bureau sur les six premiers mois de l'année 2011 et sont en augmentation de 12 % par rapport à l'an passé.

L'association Crésus, qui apporte un soutien juridique, économique et social aux familles surendettées s'inquiète du phénomène. Les dossiers qu'elle traite font état d'un montant moyen de dettes impayées de 37 500 euros par ménage surendettés en France. L’association milite pour qu'un fichier des crédits soit établi pour enrayer le phénomène. Avant d'accorder un crédit les organismes financier doivent vérifier que l'emprunteur est solvable.

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

facon 09/07/2011 20:07


Notons simplement que derrière ces officines de crédit revolving se cachent les grandes banques qui ont toutes acheté une de ces officines de gangsters. Notre cher Crédit Agricole vient de le
démontrer avec SOFINCO. Le pseudo conseiller du Crédit Agricole qui va vous refuser un crédit personnel de la banque n’hésitera pas à vous proposer un crédit revolving … Si vous êtes aux abois vous
paierez 20%, si vous êtes solvable vous en paierez 5 !!!

Ainsi, via le marché interbancaire, chaque banque adosse à un taux ridiculement faible, moins de 2% des facilités de caisse (appelons les ainsi) à un taux totalement insensé. Je rigole toujours
quand je trouve dans ma boîte aux lettres des offres du Crédit « dit Social » des fonctionnaires au TEG de 17%. Mais j’ai vu mieux 22, voire 23% !!! Là il s’agit d’un véritable «assassinat» du
client qui, déjà bien mal en point, ne peut plus accéder aux prêts personnels de sa banque qui se négocient autour de 5%.

En fait le crédit revolving est réservé aux pauvres ou aux imprévoyants, catégories à protéger. Qu’importent les défauts de paiement pour insolvabilité, avec un taux pareil on peut prendre le
risque de ne pas être toujours remboursé.

Est-ce la faute de banques avides de profits ou des particuliers coupables de tout vouloir tout de suite ? Vaste débat qui n’a qu’une justification : faire marcher la consommation … et détériorer
notre balance des paiements, les achats concernant des biens importés.

La situation est beaucoup plus grave quand l’endettement ne sert qu’à remplir le caddy pour manger, simple conséquence d’un endettement excessif ne permettant même plus de dégager un budget pour
l’alimentation. Mais, dans ce contexte, un jour on ne peut même plus se nourrir, il n’y plus d’issue….

Alors, où est la morale ? Faire supporter aux banques leur témérité (affaire Tapie) ? Effacer la dette de citoyens irresponsables ?

Certes, mettre en place une « carte d’endettement maximal » serait la parade, mais nos banquiers et commerçants trouveront rapidement un exutoire, nous pouvons faire confiance à leur
imagination.

Nous tentons, en vain, l’un et l’autre d’ouvrir les yeux de nos concitoyens sur la dureté de ce monde. Parfois j’ai envie de renoncer en pensant de manière fort triviale à «chacun sa merde» mais le
naturel reprend le dessus et le combat reprend. Aujourd’hui il est indispensable d’avoir une cuisine intégrée «Duchmol», il faut avoir dans son jardin une piscine et dans son garage le dernier
fleuron de l’industrie automobile. Tout ceci n’est possible qu’après une longue carrière faite de sacrifices, de mobilité … Prétendre le contraire c’est mentir aux français, discours infantile de
nos hommes politiques.

Pour bien connaître les mécanismes du surendettement et l’hypocrisie des banques j’ai imaginé un instant créer une consultation gratuite, j’y ai renoncé pour voir les quelques cas que j’ai
bénévolement défendus et sortis un moment de l’ornière replonger dans cette spirale totalement schizophrène.

La France vit clairement au dessus de ses moyens. Les banques s’en moquent elles assèchent le marché puis vont pêcher ailleurs.


Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens