Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 07:00

 Assemblee-nationale.jpg

 

 

Tous les parents qui ont eu des enfants scolarisés en secondaire ou supérieur savent les difficultés rencontrées pour trouver un stage en entreprise à leurs enfants. Les stages sont une étape quasi-obligée pour une insertion réussie sur le marché du travail. Mais ils sont aussi devenus l'objet d’un certain nombre d’abus, ce qui a conduit les parlementaires à modifier les règles du jeu. Etait-il encore besoin de légiférer sur ce sujet, pour complexifier encore un peu plus un système qui globalement ne fonctionnait pas si mal et qu’il aurait plutôt fallu dynamiser…Le Parlement a définitivement adopté jeudi 26 juin la proposition de loi socialiste encadrant davantage les stages. Les règles seront désormais plus strictes et leur rémunération augmentée. Les difficultés seront plus grandes pour les stagiaires potentiels. Comment pourrait-il en être autrement ?....

Si vous êtes stagiaire :

C’est la principale mesure de la proposition de loi : la limitation à six mois de la durée maximale du stage contre douze mois actuellement. Chaque stagiaire aura également l’obligation d’avoir un tuteur à l’intérieur de l’entreprise, un responsable qui aura pour charge le suivi pédagogique de l’interne.

Alors que l'on pensait que rien n'évoluerait à ce sujet, les sénateurs ont également voté un amendement visant à augmenter l'indemnité des stagiaires. Ces derniers touchent pour l'instant 436,05 euros par mois à partir de plus de deux mois de stage. Leur indemnités va donc bientôt passer à 523,26 euros par mois et pourra être touchée dès le début du second mois de stage. Les sénateurs ont également étendu le bénéfice de l'accès aux restaurants d'entreprise et des titres restaurants, y compris aux stagiaires de moins de deux mois.

Autre nouveauté : la loi prévoit de prendre en compte les événements heureux que peuvent vivre les stagiaires lors de leur temps dans l’entreprise. Ainsi, des congés spéciaux seront prévus pour les grossesses, les paternités ou les adoptions. Autant de mesures qui allaient de soi dans la très grande majorité des entreprises et que les parlementaires ont trouvé judicieux d’inscrire dans le code du travail alors que ces mêmes parlementaires le juge 1à fois trop complexe !...

Concernant les stagiaires, d’autres dispositions ont déjà été mises en place. Promises par le gouvernement lors de la campagne de François Hollande, les périodes de stages permettent de cotiser depuis la réforme des retraites de 2013. Les sénateurs ont aussi adopté sans modification l'article 6 qui exonère de l'impôt sur le revenu la gratification versée aux stagiaires.

La situation est similaire pour le contenu des stages. Depuis la réforme de l’Enseignement supérieur, ils doivent désormais avoir un lien pédagogique direct avec le cursus universitaire poursuivi par l’étudiant.

Si vous êtes une entreprise :

Pour lutter contre l’usage excessif des stages de certaines entreprises, la proposition de loi suggère de poser le principe d’une limitation du nombre de stagiaires en fonction des effectifs. Plus il y a de monde dans l’entreprise, plus le nombre de stagiaires potentiels sera important. Cela dit, les taux ne sont pas encore fixés.

Des décrets viendront préciser la pensée de la loi. Génération Précaire, collectif de stagiaires, pointe du doigt dans un communiqué ce manque de précision de la loi et appelle le gouvernement à fixer à 10% du nombre d’employés le nombre de stagiaire par entreprise.

Une autre volonté du collectif a néanmoins été exaucée dans la proposition de loi avec la future inscription des stagiaires dans les registres du personnel des entreprises. Concrètement, chaque stagiaire sera inscrit pendant cinq ans dans ce document, prouvant son passage dans les effectifs des entreprises.

 

On peut déjà parier sans aucun risque de perdre que bon nombre d’entreprises, petites ou grosses, vont réduire le nombre de stagiaires d’abord pour limiter le coût global, ensuite pour se prémunir de règles tatillonnent qui vont, une fois encore, entraver la bonne marche de sociétés qui ne demandent qu’une seule chose : qu’on les laisse travailler !....

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens