Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 05:00

 sommet-social-10-mai-copie-1.jpg

 

Recevant lundi 10 mai les partenaires sociaux à l'Elysée pour faire le bilan des mesures prises par le gouvernement contre la crise, Nicolas Sarkozy s'est étendu sur la réforme des retraites. Fait nouveau, le chef de l'Etat a annoncé que les hauts revenus et les revenus du capital seraient mis à contribution. Il n'a pas précisé ce qu'il entendait par "hauts revenus" ni par "revenus du capital" mais sans doute en saurons-nous plus d'ici quelques jours ? Toujours est-il que cette notion est tout à fait nouvelle et qu'elle marque un changement de cap certain de la part du Président de la république. Il est vrai que s'il veut trouver un consensus dans la question difficile des retraites il faut bien faire des concessions...

 

Bernard Thibault ne manque pas de le relever, "les lignes ont bougé" sur le très sensible projet de réforme des retraites. Interrogé dans la cour de l'Elysée par i-Télé à la sortie du sommet social tenu ce lundi, le leader de la CGT a accueilli favorablement l'annonce faite quelques heures plus tôt par Nicolas Sarkozy. Face aux partenaires sociaux, réunis dans le cadre d'un bilan des mesures gouvernementales prises face à la crise, le chef de l'Etat a effectivement expliqué que "l'équité du système (passait) par un effort financier supplémentaire des hauts revenus et des revenus du capital". Un élément - réclamé par la gauche - "tout à fait nouveau", a souligné le dirigeant syndical, qui en réclame désormais une véritable application, tout en redoutant que ce principe proclamé ne relève exclusivement du "symbole".

 

Pas de changement brutal

 

A l'intérieur du palais présidentiel, l'hôte des lieux s'est lui montré résolu à s'engager dans cette voie, concédant qu'elle concourrait à rendre la réforme la plus "juste" possible. Il y a dix jours, son ministre du Travail, Eric Woerth, l'avait déjà suggéré à demi-mots en évoquant sur France Inter la possibilité d'élargir "un certain nombre d'assiettes ou augmenter un certain nombre de cotisations ciblées". En tous les cas, et fidèle à sa ligne de conduite depuis l'ouverture de ce lourd dossier, le président de la République a de nouveau écarté deux hypothèses: "toucher aux pensions" et "croire (...) que la hausse des prélèvements obligatoires pourrait être la réponse" à un meilleur financement des retraites.

 

Sur la forme, "il n'est pas question de changer brutalement les règles pour ceux qui sont proches de l'âge de la retraite", a certifié le chef de l'Etat, précisant que le document d'orientation que s'apprête à rendre public Eric Woerth la semaine prochaine fera l'objet d'une "concertation approfondie" avec les partenaires sociaux. En attendant de nouvelles et inévitables passes d'armes, Nicolas Sarkozy a donc joué l'apaisement ce lundi, faisant le choix, notamment, de ne pas aborder la question de la durée de cotisations ou celle, tout aussi crispante (lien), de l'âge du départ à la retraite. Sur ce dernier point, les Français ont eux fait connaître leur sentiment. Selon un sondage Vivavoice pour Libération, 63% des personnes interrogées se déclarent attachées au maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans.

 

 

 

Source : lejdd.fr  10-05-2010

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens