Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 11:00

Roselyne-Bachelot-sida.jpg

 

Compte tenu du contexte économique actuel, Roselyne Bachelot ne voulait pas faire un "énième plan qui ne serve à rien". Pour lutter contre le sida, le gouvernement prévoit cette fois de généraliser le test du virus à l'ensemble de la population, sans pour autant l'y obliger.

 

Avoir entre 15 et 70 ans. C'est la seule condition qui sera désormais nécessaire pour avoir accès au dépistage gratuit du VIH. Le plan sida 2010-2014, révélé mercredi 6 octobre par « Libération » , prévoit de généraliser la détection du virus à l'ensemble de la population, sans obligation. Le projet, qui coûtera un milliard d'euros à l'Etat, doit s'échelonner sur cinq ans. "C'est un combat qui a accompagné toute ma vie. Je n'allais pas faire un énième plan qui ne serve à rien", explique Roselyne Bachelot, cité par le journal.

 

C'est donc la première fois que le test du sida sera proposé à l'ensemble de la population, via une campagne d'information en décembre qui appellera les professionnels à suggérer le dépistage à leurs patients. "Il n'ya bien sûr aucune obligation", tempère Roselyne Bachelot. Jusqu'à présent, les médecins préconisaient le test uniquement aux personnes ayant eu des comportements à risques.

 

Cette fois, les associations de lutte contre le Sida semblent satisfaites. "Ce plan, on aurait presque pu l'écrire", s'est félicité le président d'Aides, Bruno Spire, à Libération. Et Roselyne Bachelot de raconter: "Il a fallu se battre. L'été dernier, la première mouture a été fortement critiquée par les associations", se souvient-elle, avant de concéder: "Ils avaient raison. Car on a aujourd'hui les moyens d'arrêter l'épidémie en France".

 

 

Création "Des centres de santé sexuelle"

 

 

Si le gouvernement ne veut rien imposer à l'ensemble de la population, il compte en revanche mener une politique beaucoup plus résolue auprès des personnes présentant des comportements à risques. "Pour certains groupes, nous allons proposer un dépistage beaucoup plus volontariste. Nous voulons qu'il y ait dans les mois à venir plus de dix centres de dépistages communautaires", ambitionne la ministre. Un objectif qui se traduit par un changement notable : des militants associatifs seront désormais habilités à pratiquer le dépistage, non plus réservé aux professionnels. "Le dépistage doit devenir banal", résume Roselyne Bachelot. Pour démocratiser cette pratique, le gouvernement compte ainsi créer "des centres de santé sexuelle", spécialement dédiée à cette problématique.

 

Pour l'heure, le plan a été transmis pour avis au Conseil national du Sida et à la Conférence nationale de santé. En juin, les deux instances s'étaient montrées sceptiques lorsqu'il avait fallu se prononcer sur la première version de ce plan. Pour les étapes à venir, Bruno Spires préfère aussi rester prudent: "Reste évidemment son application avec son financement".

 

 

 

Source : lejdd.fr   06-10-2010           

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens