Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 07:00

 

 

Segolene-Royal-nouvelles-ambitions-politiques.jpg

 

 

Sans jamais le citer Ségolène Royal cible une nouvelle fois le directeur général de la Banque Publique d'Investissement (BPI), dont elle est elle-même vice-présidente. Dans une interview à «Libération», la présidente socialiste de la région Poitou-Charentes donne sa vision de ce que doit être la BPI tout en marquant son territoire. Elle ne mâche pas ses mots et l’on sent bien que la Présidente de région a besoin d’exister. La BPI lui a donné quelques moyens mais pas assez à son goût !..

«Il n’y a que des bons investissements pour la BPI, pas du business ! Faire du business sous-entendrait qu’on ferait le tri entre ce qui est juteux et ce qui ne l’est pas. Ce n’est pas notre philosophie», entame-t-elle. Manière d'insister d'emblée sur un point qui l'avait déjà opposée au directeur général Nicolas Dufourcq. «La BPI est une banque patiente qui n’attend pas de retour sur investissement immédiat, ou alors seulement pour le réinvestir dans l’outil productif», martèle sa vice-présidente.

Ségolène Royal avait qualifié mi-avril de «grave dérapage» les déclarations du DG sur le sauvetage de Petroplus ou des hauts-fourneaux de Florange qui n'aurait pas représenté «un bon business». «Il est détestable de parler avec morgue de canards boiteux pour désigner des entreprises et des salariés qui souffrent», redit-elle ce mardi 7 mai. Voilà pour Jean-Pierre Jouyet. Le président de la BPI avait provoqué un tollé en employant cette expression en octobre.

«Dans une banque, le directeur général obéit au conseil d'administration»

La BPI défendue par Royal est un établissement «offensif» et «sobre». «Le problème c'est qu'à travers certaines prises de parole, on a voulu décrédibiliser la présence des élus locaux au sein de la BPI», poursuit-elle sybilline. Quelques lignes après, la voilà plus claire : «Dans une banque, le directeur général obéit au conseil d'administration et cela ne doit pas être un numéro d'opérette.»

Ultime pique implicite à Nicolas Dufourcq ? Ségolène Royal conclut cet entretien en relevant que la Banque publique d'investissement «ne doit pas être un jouet aux mains de quelques inspecteurs des finances». Le DG de la BPI vient justement de l'inspection des finances.

Ce n'est pas la première fois que leurs divergences transparaissent. Outre l'affaire du «grave dérapage», un couac s'était produit dès le deuxième conseil d'administration de l'établissement. Ségolène Royal avait alors convié les médias deux heures avant le point presse programmé par Nicolas Dufourcq...

 

Source : LeParisien.fr 08-05-2013

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens