Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 07:00

Segolene-Royal-regle-ses-comptes.jpg

 

 

Dans un portrait qui lui est consacré dans « Le Point » de cette semaine, Ségolène Royal estime qu'elle aurait "fait de l'ombre" aux membres du gouvernement si elle avait fait partie de l'équipe de Jean-Marc Ayrault. Elle n’a rien perdu de son ego surdimensionné !..Elle distribue également quelques piques envers Arnaud Montebourg, Martine Aubry ou encore Delphine Batho.

"J'ai un charisme, de l'aura, du poids. Au gouvernement, je leur ferais de l'ombre".  Dans un portrait, paru mercredi 4 septembre dans « Le Point », Ségolène Royal dévoile ses ambitions et elle n’en manque pas.  L'ancienne candidate à la présidentielle affirme également avoir refusé le poste de garde des Sceaux en 2012.

Celle qui a brigué un temps le perchoir considère aussi que "ça n'aurait pas été mauvais pour le pouvoir que ce soit (elle), la présidente de l'Assemblée". Elle estime qu'elle aurait "fait vivre le Parlement" et regrette « qu'il n'ait pas été plus présent pour soutenir le gouvernement Ayrault dans sa première année." De même, l'opposition de Claude Bartolone, l'actuel président de l'Assemblée nationale, à la transparence du patrimoine des élus telle que voulue par l’Élysée, est à ses yeux "inadmissible".

Aubry lui a volé le Congrès de Reims

Après une année marquée par sa défaite aux législatives en juin 2012, Ségolène Royal signe un retour empreint de détermination. "Les gens m'ont vue souffrir, être trahie. Et résister", déclare celle qui estime être un "personnage sécurisant". L'ex-candidate a la présidentielle distribue également les mauvais points à l'attention de ses camarades socialistes. Martine Aubry d'abord. "Je n'aurais pas dû me laisser voler le congrès de Reims. J'aurais dû imposer un rapport de force", déclare-t-elle au sujet du la course au poste de premier secrétaire du PS en 2008, qui s'est déroulé sur fond de contestations et d'accusations de fraude électorale.

Batho, "une manipulatrice politique"

Elle moque aussi la tribune publiée par la maire de Lille dans Le Monde daté du 26 août et y relève un "un pompage d'idées inconscient" de son programme "Désirs d'avenir". "C'est à mourir de rire, c'est énorme! Elle ne se rend même pas compte qu'elle pille", ajoute-t-elle. Elle raille également Arnaud Montebourg "qui se prend pour un acteur américain" ou encore Dephine Batho, son ancienne protégée qui a quitté le gouvernement début juillet, qui à ses yeux est "une manipulatrice politique", "toujours dans le rapport de force".

Électron libre au PS, Ségolène Royal ne se considère pas vraiment en retrait, estimant notamment que ses déclarations sur la taxe carbone ont "beaucoup influencé Jean-Marc Ayrault" qui a eu du recul "grâce à (elle)". Quant à un éventuel poste -au gouvernement ou non-, elle déclare "attendre sans impatience", rappelant qu'elle n'est pas "en demande, pas en frustration". Elle pose toutefois une condition "faire que des choses agréables".

On constate une nouvelle fois que Ségolène Royal a une très haute idée d’elle-même et que de ce fait elle se croit encore très influente au parti Socialiste. Ta  nt mieux pour elle, qu’elle garde ses illusions le plus longtemps possible. Cela aide à vivre

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens