Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 07:00

Nicolas-Sarkozy-Francois-Fillon-sarkozy-pas-peur-de-la-conc.jpg

 

Après les propos de François Fillon jeudi 9 mai dernier, "déterminé" à être "quoi qu'il arrive" candidat à la présidentielle de 2017, le camp Copé rappelle que la priorité est aux municipales de 2014. Quant à Nicolas Sarkozy, que son ex-Premier ministre n'épargne plus, "il n'a pas peur de grand-chose".

C'est la première réaction attribuée à Nicolas Sarkozy. En réponse aux affirmations de François Fillon depuis le Japon, qui s'est déclaré jeudi 9 mai dernier "quoiqu'il arrive" candidat à la présidentielle de 2017, l'ex-président aurait tenu ce propos, rapporté vendredi par « Le Figaro » : "Etre sarkozyste, c’est accepter la concurrence, on ne peut pas lui reprocher son ambition."

En déplacement à Las Vegas, où il a tenu cette semaine une nouvelle conférence, l'ancien chef de l'Etat n'a pas l'intention de presser le pas face à son ancien chef de gouvernement, qu'il qualifiait autrefois de "collaborateur". A en croire son fidèle lieutenant, Brice Hortefeux, Nicolas Sarkozy "n'a pas peur de grand-chose, et certainement pas de la concurrence". Pour autant, a assuré l'ex-ministre de l'Intérieur vendredi 10 mai sur Europe 1, la confirmation de candidature de François Fillon "n'était pas sa préoccupation". "2017, ce n'est pas le sujet aujourd'hui."

 « Moi je suis engagé dans la vie politique »

Officiellement donc, le duel entre les deux anciennes têtes de l'exécutif n'a pas commencé. Et ce, même si Nicolas Sarkozy aurait répété à ses proches qu'il pourrait "être obligé de revenir", selon « Le Parisien » de mardi 8 mai dernier. François Fillon, lui, ne prend plus de précaution pour montrer sa différence par rapport à l'ancien hôte de l'Elysée. "Moi, je suis engagé dans la vie politique, ce n'est pas son cas", a-t-il déclaré jeudi à Tokyo, ajoutant que Nicolas Sarkozy avait annoncé son retrait après sa défaite à la présidentielle de 2012 - ce qui n'est pas vraiment le cas. L'ex-chef de l'Etat "n'entend pas, c'est vrai, aujourd'hui se mêler à la vie politique intérieure", a indiqué Brice Hortefeux. Qui a ajouté : "C'est un engagement qu'il avait annoncé, et j'observe que c'est un engagement qu'il tient précisément à la lettre."

"Je l'ai entendu souvent évoquer cela"

Jean-François Copé, de son côté, n'a pas joué la surenchère. "Je n'ai pas été surpris, je l'ai entendu souvent évoquer cela", a déclaré le président de l'UMP, invité de RTL. Le dirigeant s'est félicité que François Fillon ait "rectifié le tir en expliquant (dans un second temps sur Twitter, Ndlr) que c'était bien à la primaire qu'il était candidat". Le député-maire de Meaux a par ailleurs jugé qu'il était "très respectable de songer à l'élection présidentielle". "Mais si on veut avoir une chance de remporter l'élection présidentielle de 2017, il faut d'abord être certain d'avoir remporté les municipales de 2014", a-t-il ajouté pour prendre ses distances avec son ancien rival.

D'autres à l'UMP ont été moins prudents que le président du parti. "M. Fillon est plus préoccupé par sa carrière que par ce qu'il se passe en France", a déclaré jeudi Patrick Balkany, proche de Nicolas Sarkozy, jugeant que ce n'était pas "le bon timing". "Parler maintenant de 2017, c'est probablement un peu accélérer le calendrier", a abondé  Roger Karoutchi, directeur de campagne de Jean-François Copé lors de la campagne interne de novembre dernier. A l'inverse, dans l'autre camp, on met en avant "la détermination" de l'ancien Premier ministre. Pour Jérôme Chartier, l'un de ses lieutenants, "celles et ceux qui laissent entendre depuis plusieurs semaines que François Fillon était homme à ne pas savoir ce qu'il voulait en seront pour leurs frais." Le député de Paris a quatre ans pour parvenir à ses fins.

 

Source : leJDD.fr  10-05-2013

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

Xav 12/05/2013 11:39

Ouais je sais, c'est lourd. C'est comme de changer de numéro de téléphone.

Bon dimanche !

Bien cordialement.

echavidre 11/05/2013 15:05

Bonjour

Pas facile de changer une adresse e-mail que j'utilise depuis plus de 12 ans !.. mais après le piratage qui d'ailleurs n'a pas réussi je crois avoir tout remis dans l'ordre !..
Bien cordialement

Jean Pierre

Xav 11/05/2013 09:57

Il a bien raison, Nicolas !
Jean Pierre, définitivement, créez vous une autre adresse mail car la votre semble irrémédiablement pourrie.
Non seulement on reçoit des msg de pirates supposés vous concerner mais quand je vous écris, je suis moi même considéré comme un spam !
Bonne journée à Montesquieu Volvestre ou... à Athènes ! ;-)

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens