Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 15:00

 

Sarkozy-Merkel-crispation.jpg

 

Les ministres des Finances débattaient samedi 22 mai dernier à Bruxelles de nouvelles règles pour gérer l’euro. La France et l’Allemagne s’opposent sur de nombreux points. Du coup les relations qui étaient crispées depuis l'affaire de l'aide à la Grèce sont en train de virer à la dispute !..

 

Simple crise de couple ou divorce annoncé? Depuis que la crise grecque a éclaté, la France et l’Allemagne se déchirent sur les mesures à prendre et les modalités d’une gouvernance européenne. Supervision des budgets, résorption des déficits, lutte contre la spéculation… Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ne manquent pas de sujets de discorde. Qu’ils cherchent à masquer. "Sur mes relations avec Mme Merkel, nous faisons tout pour qu’elles soient dans l’harmonie, qu’elles s’additionnent, qu’elles se complètent et qu’elles montrent une volonté commune", assure le chef de l’Etat.

 

Vendredi, la crise de couple s’est délocalisée à Bruxelles. Les ministres européens des Finances se sont retrouvés autour du président de l’Union, Herman Van Rompuy. A l’ordre du jour, les mesures "rapidement réalisables" pour améliorer la stabilité de l’euro. Soit celles qui n’impliquent pas le changement de traités. Les débats ont tourné pour l’essentiel autour des propositions de Berlin en neuf points, frappées au coin d’une gestion rigoureuse et sans concession: nouvelles sanctions et mise en faillite des pays trop endettés. Paris ne s’était guère dévoilé avant cette rencontre.

 

"Nous sommes en train de construire les pièces qui manquaient à la maison euro"

 

Les deux pays traversent une passe difficile, reconnaît le ministère des Finances allemand. La semaine a ainsi été marquée par les anicroches. "L’euro est en danger", a expliqué Angela Merkel pour justifier sa discipline de fer. Christine Lagarde a répondu l’inverse: "L’euro n’est pas en danger." La ministre de l’Economie minimise elle aussi les dissensions: "Nous sommes en train de construire les pièces qui manquaient à la maison euro et cette construction nécessite un consensus, des confrontations", rassure-t-elle.

 

La politique intérieure dicte aussi les postures. La chancelière, en chute dans les sondages, doit composer avec une coalition désunie. Pour redresser sa cote, elle cherche à donner des gages à une opinion tétanisée par le retour de l’inflation. A l’inverse, Nicolas Sarkozy, lui, doit faire accepter par les Français le credo - impopulaire - de la rigueur. Des messages opposés qui risquent de retarder la construction de la "maison Europe".

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens