Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 10:00











Nicolas Sarkozy a prôné le développement de la vidéosurveillance et la mobilisation du fisc contre les trafiquants de drogue lors d'une matinée passée en banlieue parisienne pour parler de lutte contre l'insécurité.


Entamé dans des locaux de police à Épinay-sur-Seine et à Bobigny, deux villes de Seine-Saint-Denis, conclu au Perreux-sur-Marne, ce déplacement a été l'occasion pour le chef de l'État de défendre sa politique et son bilan sur ce sujet sensible qui lui est cher. À quatre mois des élections régionales, il a laissé entendre clairement qu'il entendait en faire une priorité de campagne, déclarant à des habitants d'une cité d'Épinay : "Il faudra que chacun se positionne : est-ce qu'il donne la priorité à la lutte contre la délinquance ou a ses fantasmes ?"
  

À chacune de ses interventions, il a insisté plus particulièrement sur le développement de la vidéosurveillance pour faire reculer la délinquance. "Si on installe de la vidéosurveillance, c'est que tous les endroits qui ont de la vidéosurveillance ont connu une progression spectaculaire de la sécurité", a-t-il dit lors d'une table ronde organisée au Perreux, en soulignant le retard "énorme" de la France dans ce domaine par rapport à un pays comme la Grande-Bretagne. Quelque 22.000 caméras sont installées sur la voie publique à ce jour en France et l'objectif du gouvernement est d'en tripler le nombre d'ici à 2012, d'en équiper les rames de train et de métro, et même les établissements scolaires difficiles.

 

Le train de vie sous surveillance

 

"Ceux qui sont contre la vidéosurveillance, qu'ils l'assument devant les Français", a déclaré Nicolas Sarkozy, en rappelant que le gouvernement avait retenu la possibilité que le préfet d'un département se substitue aux maires qui refuseraient l'installation de caméras sur le territoire de leur commune. S'agissant de la lutte contre le trafic de drogue et l'économie souterraine dans les cités, le chef de l'État a insisté sur la nécessité d'une assistance du fisc aux policiers et magistrats, une action déjà entamée avec la mise à disposition par Bercy d'une cinquantaine de fonctionnaires. Ceux-ci sont en cours de déploiement dans 43 quartiers sélectionnés dans 17 départements "où nous allons de façon à comprendre comment des gens qui n'ont jamais travaillé peuvent avoir la possession de voitures que des gens qui ont travaillé toute leur vie ne peuvent se payer." "Tous ceux qu'on ne prendra pas sur le fait, on les prendra par les éléments de train de vie (...), les voitures, les montres", a-t-il dit aux résidents de la cité d'Épinay.  

Après que Gilles Carrez, le député-maire UMP du Perreux, ait rappelé qu'Al Capone était tombé grâce au fisc, Nicolas Sarkozy a approuvé la mise en vente, via des enchères, des voitures de luxe saisies dans les cités par les services fiscaux. "Les Porsche et les belles voitures qu'on voit dans les cités avec des gens qui commencent à émerger à cinq heures de l'après-midi, s'il n'y a pas d'explication on prend et on vend (...). C'est la première fois que cela se fait dans notre pays et j'en attends beaucoup de résultats." Il a par ailleurs défendu les peines planchers contre les récidivistes, une initiative qui avait suscité des "cris d'orfraie" lorsqu'il l'avait proposée lors de sa campagne présidentielle. "Je prends un engagement devant vous : personne ne demandera la suppression des peines planchers, ça ferait un scandale épouvantable !"




Source : lepoint.fr  24-11-2005 




Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens