Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 07:00

Hollande-Moscovici-salires-des-patrons-reculade.jpg 

 

Contrairement à ce qui avait été affirmé à plusieurs reprises, le gouvernement ne proposera pas d'encadrer par la loi les rémunérations des grands patrons. Dans « Les Echos », le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, indique "concentrer l'action législative sur la contribution de 75% sur la part des rémunérations dépassant 1 million d'euros". Je ne suis pas étonné par une telle décision car la mise en place d’une loi sur ce sujet m’a toujours semblé impossible. Alors pourquoi avoir fait croire, pendant la campagne électorale, et même après, que l’on allait régler ce problème ?.. Heureusement qu’il y a Mélenchon pour dire clairement aux socialistes qu’ils trahissent leurs électeurs !..

Finalement, il n'y aura pas de projet de loi spécifique sur la gouvernance des entreprises. Et donc le gouvernement a décidé de ne pas encadrer les rémunérations des grands patrons. L'annonce est faite par Pierre Moscovici dans une interview aux Echos vendredi 24 mai. "Après plusieurs mois de concertation, j'ai décidé de concentrer l'action législative sur la contribution de 75% sur la part des rémunérations dépassant 1 million d'euros, qui sera acquittée par l'employeur", explique le ministre de l'Economie. "Elle sera soumise au Parlement dans le cadre du budget 2014, et aura une durée limitée à deux ans", ajoute-t-il.

Le gouvernement n'ira "pas au-delà sur le plan législatif". "J’ai choisi d’agir dans le dialogue", explique Pierre Moscovici, qui indique avoir rencontré la semaine dernière la présidente du Medef, Laurence Parisot, et le président de l'Association française des entreprises privées (Afep),  Pierre Pringuet. Selon lui, ces derniers "se sont engagés à présenter rapidement un renforcement ambitieux de leur code de gouvernance" et sont "prêts à des avancées importantes". "Nous préférons miser sur une 'autorégulation exigeante'", a renchéri Pierre Moscovici. Tous aussi hypocrites les uns que les autres car cette promesse du Medef, faite de nombreuses fois par la même Laurence Parisot, n’a jamais été tenue et elle ne sera pas plus dans l’avenir. Tout le monde le sait bien !..

"Pas une reculade, mais à l'évidence, on n'est pas au niveau"

Fin mars, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement, avait pourtant précisé le calendrier. Il y aura "avant l'été" un projet de loi pour encadrer les salaires des grands patrons du secteur privé, a-t-elle annoncé. Le texte aura pour objet de "mettre fin à un certain nombre de pratiques et d'introduire la transparence dans la rémunération" de ces dirigeants.

"Le gouvernement est devenu presque officiellement le porte-parole du Medef", a dénoncé Olivier Besancenot (NPA) vendredi matin sur i-Télé. De son côté, le député socialiste Jean-Christophe Cambadélis a refusé de parler de "reculade" de la part du gouvernement sur ce dossier. "Ce n'est pas une reculade, mais à l'évidence, on n'est pas au niveau que nous nous étions nous-mêmes fixés", estime l'élu parisien, qui met en avant "la réalité de la crise" qui est "complexe". "C'est très difficile aujourd'hui de faire passer ce type de loi dans un moment où nous avons besoin de tous pour avancer", a-t-il ajouté, précisant qu'il "est évident qu'on aurait aimé que cela puisse être fait". Celui là est vraiment un champion, toutes catégories, pour la langue de bois !...

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens