Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 11:46

Benoit-Hamon-rytmes-scolaires.jpg 

 

La réforme des rythmes scolaires gagne en souplesse. Benoit Hamon a dévoilé vendredi 25 avril au matin les nouveaux aménagements introduits dans le décret encadrant le retour à la semaine de quatre jours et demi, avec des cours le mercredi matin, scellant l'abandon de la semaine de quatre jours.

Le nouveau ministre de l'Education a annoncé la possibilité pour les communes «d'alléger la semaine» à 23 heures de cours, au lieu des 24 heures prévues actuellement. Elles devront alors «rattraper les 36 heures dégagées sous la forme d'un allongement du temps de travail». Evidemment, «au détriment des vacances scolaires», a-t-il pris soin de préciser au micro de RTL. «Il ne s'agit pas d'une généralisation», précise Benoît Hamon. Le projet des communes qui souhaitent appliquer ce nouveau dispositif «devra être validé avec le rectorat».

Regrouper les activités périscolaires

De plus, plutôt que d'étaler les activités périscolaires sur des tranches de 45 minutes pendant quatre jours par semaine, les écoles pourront les «concentrer sur une seule après-midi» de trois heures, qu'elles pourront placer dans leur planning selon leur choix.

Le futur décret distinguera également «les spécificités des maternelles» a indiqué le ministre sans apporter de précision. De manière générale, «le cadre réglementaire devra s'adapter aux expérimentations sur le terrain», a-t-il ajouté, dans un message adressé aux élus, alors que plusieurs maires UMP ont menacé de boycotter le texte.

Ces nouvelles dispositions n'entraîneront pas un report de l'application de la réforme, prévue pour toutes les communes à partir de la rentrée 2014 car «si on imaginait qu'on pouvait de nouveau étaler, ce serait le désordre et moi je ne souhaite pas qu'il y ait trop de désordre».  Initialement, la réforme devait être mise en œuvre partout à la rentrée 2013. Mais en novembre 2012, face à l'inquiétude des maires sur les «difficultés de mise en œuvre», François Hollande avait déjà annoncé un étalement sur deux ans.

«Pas de retour aux quatre jours»

Benoit Hamon maintient en revanche «l'idée des cinq matinées imaginées par Vincent Peillon», son prédécesseur rue de Grenelle. «Nous conserverons ce socle, pas de retour aux 4 jours», a-t-il insisté. «L'organisation du temps scolaire en France est l'une des plus mauvaises de l'OCDE», a souligné le ministre qui a déploré que «de plus en plus d'enfants se trouvent en situation d'échec sur les apprentissages fondamentaux». «Il faut concentrer les horaires au moment où les enfants ont un pic d'attention, entre 9 heures et 11 heures», a-t-il insisté.

Le député-maire de Nice Christian Estrosi, qui fait partie des élus frondeurs, a salué sur BFM TV «les premières avancées» de Benoît Hamon, sur la concentration du périscolaire et l'allégement de la semaine de classe contre des vacances plus courtes, une proposition qu'il avait déjà émise. En revanche, «s'obstiner à faire école le mercredi matin est une très mauvaise idée» selon l'ancien ministre. «Pourquoi ne pas concentrer périscolaire le mercredi matin ?», a-t-il suggéré. «Je dis à Monsieur Hamon, allez encore un petit effort!»

 

Source : LeParisien.fr   25-04-2014

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens