Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 11:00

 

Syndicats-manifestation.jpg

 

Après le conseil des Ministres de mercredi et le communiqué de Nicolas Sarkozy, on se doutait bien que les syndicats allaient être décus.. L'intersyndicale a tranché: il y aura bien une nouvelle journée d'action nationale contre la réforme des retraites. Celle-ci se déroulera le 23 septembre prochain, avant l'étude du texte par le Sénat. Confortés par le succès de la mobilisation de mardi, les syndicats espèrent faire reculer le gouvernement. Les aménagements à la réforme annoncés mercredi matin par Nicolas Sarkozy n'ont effectivement pas convaincu.

 

Peu importe la détermination du gouvernement sur la réforme des retraites, la contestation se poursuit. L'intersyndicale a annoncé mercredi 8 septembre en fin de journée, à l'issue d'une réunion, une nouvelle journée de grève et de manifestations le 23 septembre, avant le débat du texte au Sénat. Force ouvrière et Solidaires ne se sont toutefois pas associés à cet appel lancé par les six autres centrales (CFDT, CGT, CFTC, FSU, UNSA, CFE-CGC). Mais l'unité ne semble pas pour autant compromise, FO ayant indiqué qu'elle participerait "en principe aux grèves et manifestations du 23 septembre". Une union qui pourrait renforcer le pouvoir des syndicats et permettrait d'éviter de reproduire le scénario de 2003, lorsque la CFDT avait fini par signer la "loi Fillon" sur les retraites, mettant ainsi fin à toute hypothèse de mobilisation massive.

 

Le matin même, Nicolas Sarkozy avait proposé plusieurs aménagements en Conseil des ministres, notamment sur la question de la pénibilité, ou encore sur celle des carrières longues. Mais ces propositions semblent loin de convaincre les syndicats. "Les organisations syndicales considèrent que les annonces du président de la République, qui se voulaient une réponse aux mobilisations, ne modifient pas le caractère injuste et inacceptable de la réforme proposée", balaye les organisations dans un communiqué commun publié mercredi. Si le chef de l'Etat a prévenu qu'il ne bougerait pas sur le recul de l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans, les syndicats ne perdent pas pour autant espoir. Ils comptent ainsi "poursuivre et amplifier le processus de mobilisation pour obtenir des mesures justes et efficaces afin d’assurer la pérennité du système de retraites par répartition."

 

Martine Aubry : "Un déni de démocratie"

 

Pleinement dans son rôle d'opposante politique, Martine Aubry a estimé mercredi sur i-Télé que les nouvelles propositions de Nicolas Sarkozy étaient des "mesurettes qui ne changent véritablement rien". Pour la première secrétaire, le gouvernement a ainsi donné "une fin de non-recevoir à ce qu'ont dit les Français qui étaient dans la rue". Dans la foulée de l'annonce de la nouvelle journée de mobilisation, le PS en a remis une couche via un communiqué: "Le gouvernement doit entendre les millions de manifestants". Et d'estimer que la mobilisation de mardi - entre 1,1 et 2,7 millions de manifestants - "est à la mesure du mécontentement et de l’inquiétude face à la politique menée par Nicolas Sarkozy. (…) Après la mobilisation du 7 septembre, ce choix s’apparente à un véritable déni de démocratie. Une démocratie adulte, ce n’est pas une démocratie où le Président décide de tout, seul", dénonce le parti.

 

Mais en attendant le retour des manifestants dans la rue, c'est dans les rangs de l'Assemblée que le débat promet d'être houleux. Le PS a déjà prévenu qu'il "mènera le combat au Parlement contre ces mesures iniques et y portera ses propres propositions". Et les organisations syndicales comptent bien sur le rôle de l'opposition dans l'Hémicycle, en appelant "à faire du mercredi 15 septembre, jour du vote par les députés du projet de loi, une journée forte d’initiatives et d’interpellations des députés, des membres du gouvernement et du président de la République dans les départements et les circonscriptions". Avant la rue, rendez-vous est donc pris à l'Assemblée.

 

            

 Source : lejdd.fr  08-09-2010

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens