Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 12:00

 

Renault-depart-anticipe.jpg 

Curieuse proposition que celle qui vient d'être faite par Renault à ses représentants du personnel : le constructeur français a proposé mardi 23 novembre aux représentants du personnel un dispositif de départ anticipé à la retraite sur trois ans, au titre de la pénibilité. Environ 3.000 personnes sont concernées. Il ne s’agit pas de préretraites puisque les salariés volontaires continueront à être rémunérés par l’entreprise. Nul doute qu’il y aura de nombreux volontaires. La CGT cependant s’inquiète pour ceux qui vont rester !..

 

L'initiative ne semble convaincre que partiellement. Renault a proposé mardi aux représentants du personnel un dispositif de départ anticipé à la retraite au titre de la pénibilité, lors d'une réunion sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Environ 3.000 salariés - sur 55.000 salariés en France - sont concernés par cette mesure, qui devrait s'étaler sur trois ans. Pour justifier cette décision, le constructeur, qui fait actuellement face à une "sous-activité" dans certains secteurs, dit vouloir être plus réactif par rapport à l'évolution de l'activité.

 

Si le dispositif venait à être accepté, il serait ouvert aux ouvriers, employés et agents de maîtrise de la maison-mère et des filiales industrielles en France. Autres conditions requises, être âgé de 58 ans et plus début 2011, et avoir effectué 15 années de travail posté ou avoir une incapacité permanente de 10% et plus, a détaillé une porte-parole de Renault. Les salariés concernés partiraient dans un cadre financé par l'entreprise jusqu'à l'âge légal de départ à la retraite. "Il ne s'agit pas d'une préretraite", a insisté le constructeur automobile.

 

Négociations le 7 décembre

 

Si les syndicats réclament ce type de dispositif depuis longtemps, ils semblent sceptiques sur l'application de ce dernier. Dans un communiqué, la CGT dit craindre un "plan social déguisé". L'organisation explique toutefois qu'elle revendique depuis des années la reconnaissance de la pénibilité "permettant à des salariés soumis à ces critères un départ anticipé dès 55 ans, dans des conditions financières acceptables sans pénalisation pour le calcul de leur pension de retraite respective." Le constructeur devrait apporter quelques éléments de réponse lors d'une réunion de négociations le 7 décembre sur les besoins de nouvelles compétences.

 

Mais selon la CGT, les mesures présentées mardi constituent une avancée uniquement "pour ceux qui partent" si les départs ou "la dispense d'activité" ne se conjuguent pas en même temps. Pour ceux qui restent, le syndicat réclame "une nécessaire amélioration des conditions de travail".

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens