Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 12:00

 

Conseil-constitutionnel-valide-la-reforme-des-retraites.jpg

 

Aussitôt validée par le Conseil Constitutionnel, aussitôt promulguée. Après l'aval du Conseil constitutionnel, la loi portant réforme des retraites a été promulguée mardi  9 novembre et publiée ce mercredi 10 novembre au journal officiel. Le processus législatif, qui a provoqué le plus grand conflit du mandat de Nicolas Sarkozy, est définitivement clos. Mais les syndicats ont donné rendez-vous le 23 novembre et l'opposition en 2012.

 

 

Nicolas Sarkozy a promulgué la loi sur la réforme des retraites. Le chef de l'Etat n'a pas perdu de temps. Mardi, le Conseil constitutionnel validait le texte. Mardi, le président promulguait la loi. Mercredi matin, le Journal officiel publiait les 118 articles. La réforme, contre-signée par le Premier ministre et neuf ministres, entre alors en vigueur. Les Sages, saisis par l'opposition, étaient le dernier obstacle à la finalisation de cette loi. Ils n'avaient cependant pas émis d'objection à la promulgation. L'âge du départ à la retraite est donc porté de 60 à 62 ans et le seuil de la retraite à taux plein garanti passe de 65 à 67 ans. "J’ai entendu les inquiétudes qui se sont exprimées pendant les débats. Et j’ai pleinement conscience qu’il s’agit d’une réforme difficile. Mais j’ai toujours considéré que mon devoir, et le devoir du gouvernement, était de la mener à bien. Avec cette loi, notre régime de retraite par répartition est sauvé", a insisté Nicolas Sarkozy dans une déclaration au conseil des ministres, mercredi.

 

L'exécutif pourra ainsi se concentrer sur d'autres dossiers, au premier rang desquels le remaniement. Cette réorganisation de l'équipe pourrait être annoncée en début de semaine prochaine. Selon les dernières informations, Jean-Louis Borloo aurait fait le deuil d'une promotion à Matignon. François Fillon tiendrait alors la corde pour assurer sa propre succession.

 

Que va pouvoir faire l’opposition ?

 

Mais les syndicats ne renoncent pas. Ils ont annoncé lundi une journée d'action le mardi 23 novembre, la neuvième du genre depuis début septembre. La mobilisation a cependant décru depuis le vote du texte par le Parlement. Les cortèges étaient moins garnis qu'auparavant les 28 octobre et 6 novembre. Par ailleurs, l'intersyndicale se fissure. FO n'a pas assisté à la dernière réunion. La CGC et la CFTC n'ont pas signé le communiqué final.

 

Au plan politique, l'opposition donne rendez-vous en 2012, estimant que le débat sur les retraites se posera de nouveau. Si le système doit retrouver l'équilibre en 2018, la loi prévoit elle-même l'ouverture d'une réflexion en 2013. "Promulguée ou pas, cette loi ne passe pas (...) au sens où les Français ne l'acceptent et n'acceptent pas de se voir imposer le recul de l'âge légal et des sacrifices supplémentaires", a insisté mercredi matin Benoît Hamon, porte-parole du PS sur Europe 1. Martine Aubry s'en est pris à la rapidité. "C'est la poursuite de la brutalité: 'j'ai raison, j'y vais de plus en plus fort et je ne laisse pas passer un instant avant de promulguer", a dénoncé la première secrétaire du PS sur France Culture. Après le bouclier fiscal, les socialistes veulent faire de ce texte l'une de leurs armes majeures.

 

 

 

Source : lejdd.fr  10-11-2010

 

            

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens