Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 16:00

Martine-Aubry-reduction-deficit-public-impots.jpg

 

 

Pour assainir les comptes de l'Etat, Martine Aubry a assuré lundi 5 juin dernier sur France 2 qu'il y existait des "marges de manœuvre en faisant rentrer des impôts complémentaires". Une piste qui n'a jamais clairement été évoquée dans le programme de François Hollande. C’est « LA » solution de Martine Aubry. Il est à craindre que ce soit également la solution de François Hollande et de son gouvernement. D’ailleurs tout le monde sait bien, depuis des mois, qu’il n’y en a pas d’autre mais le candidat « normal » n’en a pas touché mot et le Président ne dira rien non plus avant que les élections législatives soient passées !...

Comment réduire le déficit public? La réponse à cette question devient de plus en plus pressante alors qu'un rapport de l'Inspection générale des Finances (IGF) publié lundi - commandé par François Fillon avant son départ de Matignon - préconise au gouvernement de faire des économies de 5 milliards par an. Un constat qui intervient après l'avertissement de Bruxelles la semaine dernière, qui estimait que l'objectif d'un déficit ramené à 3% du PIB d'ici 2013 devrait nécessiter des efforts supplémentaires de la part du gouvernement.

Alors, pour renflouer les caisses de l'Etat, Martine Aubry a sa solution. "Nous, nous pensons qu'il y a d'énormes marges de manœuvre en faisant rentrer des impôts complémentaires", a ainsi plaidé sur France 2 lundi 4 juin dernier au matin la patronne du PS. "Il y a d'autres moyens que de réduire les dépenses", même s'il faut "bien gérer", "il faut d'abord faire rentrer des impôts complémentaires de ceux qui ont eu tant de privilèges aux dépens des autres", a poursuivi la maire de Lille. Autre temps, autre discours mais cela ressemble fort au « il faut faire payer les riches »

"C'est la moindre des choses"

Et l'idée est claire : taxer les plus riches. "Je ne prends que l'exemple de l'impôt sur la fortune. C'est quand même incroyable que M. Fillon ait fait voter, en plein retour de la crise il y a un an, une division par trois de l'impôt sur la fortune des plus gros patrimoines", a dénoncé Martine Aubry. "Rien qu'en refaisant cela, deux milliards d'euros qui rentrent. Les revenus du capital qui paient les mêmes impôts que le revenu du travail, c'est quand même la moindre des choses, c'est quatre milliards qui rentrent par an", a fait également valoir celle qui était un temps pressenti pour Matignon.

Mais pour réduire les dépenses, François Hollande avait surtout fait des "cadeaux fiscaux et des multiples niches fiscales" sa principale cible. Une réforme qui permettrait selon lui, de dégager 29 milliards d'euros. Il a aussi voulu donner une dimension symbolique à sa démarche, en réduisant le train de vie de l'état. Et pour remplir les caisses de l'Etat, le candidat socialiste évoquait dans son programme la création d'une tranche d'impôts supplémentaire de 45% pour les revenus supérieurs à 150.000 euros par part. François Hollande avait également lancé l'idée de taxer à 75% les revenus supérieurs à un million d'euros par an. Mais n'a jamais évoqué l'expression d'"impôts complémentaires".

Mais soyons patients, nous n’allons pas tarder à savoir car la crise qui est à nos frontières va bien rappeler un jour au l’autre la France à la raison !...

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

BG 06/06/2012 18:51

Il faudrait lui greffer un cerveau à cette C....e !!!

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens