Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 17:57

 

 

 

 

 

 

Rachida-Dati-la-revenante.jpg

 

 

 

On ne l’entendait plus depuis des semaines excepté lorsqu’elle confiait à un journaliste tout le mal qu’elle pensait de l’attitude de François Fillon. Ce premier Ministre qui n’a aucun courage et qui vient se présenter aux élections législatives, à Paris, dans une circonscription sans risque : « la sienne ». Elle disait aussi à qui voulait bien l’entendre qu’elle avait toujours le soutien de l’Elysée ? Et bien, jeudi 23 février dernier au soir, Rachida Dati est réapparue dans une manifestation UMP. Elle a « chauffé » la salle du meeting de Nicolas Sarkozy à Lille. Pour celle qui a été la porte-parole du candidat de l'UMP en 2007, c'est un retour politique dans la majorité. Un retour d’ailleurs plutôt réussi et en tous cas remarqué !..

Elle a presque volé la vedette à Nicolas Sarkozy. Du moins, l'applaudimètre était bon. Rachida Dati a précédé à la tribune le président-candidat lors de son meeting, jeudi soir, à Lille. Avant elle, Marc-Philippe Daubresse, secrétaire général adjoint de l'UMP, a introduit celle qui "incarne un parcours courageux, tenace et volontaire". Près de 12.000 personnes, selon l'UMP, ont applaudi l'ancienne porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Et à la tribune, la maire UMP du 7e arrondissement parisien fait un tabac. "En fait, je vous ressemble", a-t-elle déclaré après avoir rappelé ses origines modestes. Et de s'en prendre à "une certaine élite" et "ceux qui se disent de gauche mais qui n'ont jamais connu les difficultés", "qui parlent des habitants des quartiers populaires sans les connaître". Les applaudissements fusent après chaque salve de Rachida Dati, la populaire.

Vibrant plaidoyer sur le travail

L'ancienne ministre de la Justice a ensuite repris son ancien rôle de porte-parole le temps de son allocution. Devant un public acquis à la cause du président-candidat, elle a évoqué la "valeur travail", son discours prenant les accents de la campagne de 2007 : "L'effort et le travail, vous les avez reçus en héritage. La France forte, c'est vous!" "Qu'y a-t-il de choquant de demander quelques heures de travail d'intérêt général à quelqu'un qui perçoit une prestation sociale?", a-t-elle ajouté en référence à la proposition de Nicolas Sarkozy sur le RSA.

En quelques minutes, Rachida Dati a donc fait le "job" pour "son" président. Mais son retour en grâce ne risque pas d'effacer ses nombreuses inimitiés au sein de l'UMP, à commencer par celles avec Brice Hortefeux et François Fillon, avec qui elle est en concurrence pour les législatives à Paris. Ces derniers n'étaient d'ailleurs pas présents à Lille, ce jeudi.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

facon 25/02/2012 22:53

Je vous fiche mon billet qu'on apprendra bientôt qu'elle bénéficie d'une investiture de confort ... Après tout, être élue dans le 7° ou le 16° quelle importance, les avantages sont identiques
...

Rebelle certes mais rebelle modérée n'oubliant jamais qui l'a faite marquise de la République. Encore une à oublier rapidement.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens