Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 11:00

PSA-peugeot-citroen-fermeture-usine-Aulnay.jpg

 

 

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a dévoilé mardi 11 septembre aux syndicats de PSA et aux élus locaux les conclusions du rapport commandé fin juin à Emmanuel Sartorius, ingénieur général des Mines, sur "la situation réelle du groupe". Un rapport dans lequel l’expert gouvernemental reconnait  que "la nécessité, dans son principe, d'un plan de réorganisation des activités industrielles et de réduction des effectifs n'est malheureusement pas contestable". "Dans l'immédiat, PSA doit d'urgence redresser la situation", estime-t-il, insistant sur la nécessité de limiter la casse sociale. Un rapport qui n'est pas tendre avec le constructeur automobile. PSA Peugeot Citroën aurait dû mener "une réflexion d'ensemble" sur l'avenir de ses sites pour disposer d'autres choix que de supprimer 8.000 postes en France.

Des erreurs dans la stratégie du Groupe

L'expert mandaté par le gouvernement, Emmanuel Sartorius, regrette que PSA "n'ait pas mené, sur l'avenir de ses sites industriels, une réflexion d'ensemble qui laisserait aujourd'hui davantage d'options pour faire face" à ses difficultés. Son rapport pointe les erreurs stratégiques du constructeur, à "l'outil de production surdimensionné" du fait d'objectifs de fabrication trop ambitieux durant la décennie 2000 : PSA visait à l'époque 4 millions de véhicules par an mais n'en a jamais sorti plus de 3,6 millions de ses usines.

"PSA a choisi jusqu'à présent de préserver son indépendance" en privilégiant des partenariats ponctuels, des rachats d'actions et des distributions de dividendes aux actionnaires tout en tardant à s'internationaliser, à l'inverse de ses deux grands concurrents européens, l'allemand Volkswagen et le français Renault.. Résultat, il "n'est plus que le 8e constructeur mondial", note Emmanuel Sartorius.

PSA est également handicapé par sa position de constructeur généraliste, "pris en tenaille entre les voitures produites à bas coût en Europe centrale et orientale, d'un côté, et les constructeurs allemands premium" de l'autre, relève encore le rapport Sartorius. "La direction de PSA semble aussi avoir manqué d'ambition dans l'internationalisation du groupe", précise l'expert, ce qui lui vaut d'être à la traîne en Chine, en Amérique latine et carrément absent d'Amérique du Nord.

Enfin l’expert pointe également le manque de transparence du constructeur et appelle à "un dialogue social exemplaire" pour explorer "toutes les pistes" de sauvegarde de l'emploi au sein du groupe.

Des suppressions de postes inévitables

Toutefois, le rapport juge la restructuration du groupe inévitable. "La nécessité, dans son principe, d'un plan de réorganisation des activités industrielles et de réduction des effectifs n'est malheureusement pas contestable". "Dans l'immédiat, PSA doit d'urgence redresser la situation"

Selon le site du Monde.fr, le gouvernement validerait ainsi la fermeture en 2014 de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), mesure la plus spectaculaire d'un vaste plan de restructuration qui prévoit en tout 8.000 suppressions de postes. L'usine d'Aulnay-sous-Bois notamment, emploie quelque 3.000 personnes et près de 400 intérimaires. Cette annonce avait provoqué un choc politique et social dans l'Hexagone où la dernière fermeture d'une usine automobile, celle de Renault à Boulogne-Billancourt, remonte à 1992.

"L'histoire aurait probablement pu être écrite de façon différente"

S'il valide cette décision, le rapport Sartorius n'en est pas moins critique: l'expert, note que la direction de PSA Peugeot Citroën "évacue rapidement la possibilité d'arrêter son usine de Madrid, qui souffre pourtant de nombreux défauts". "L'histoire aurait probablement pu être écrite de façon différente si la direction de PSA avait entamé en amont un dialogue transparent avec les partenaires sociaux et les pouvoirs publics", regrette-t-il.

Dans le cas de l'usine de Rennes, où PSA prévoit de supprimer 1.400 postes, l'expert juge que le constructeur doit tenir sa promesse de confier au site la production d'un nouveau véhicule et de garantir son avenir, indépendamment des discussions en cours dans le cadre de l'alliance avec General Motors.

Les réactions au rapport d’expertise

A Rennes mardi, François Hollande a discuté avec des syndicalistes de l'usine PSA de La Janais. Il a promis que "les pouvoirs publics feraient tout" pour "réduire l'ampleur des suppressions de postes" chez le constructeur automobile. "La volonté qui est la mienne, c'est le sens du dialogue que j'ai eu avec ces représentants, c'est de dire que nous devons tout faire pour réduire le nombre de suppressions d'emplois", a affirmé François Hollande après cette discussion avec les syndicalistes. Il a aussi assuré que les pouvoirs publics interviendraient également pour "faire en sorte qu'il y ait un nouveau véhicule sur Rennes en 2016, avec un volume suffisant pour assurer non seulement la pérennité du site mais son avenir". "C'est un engagement du président de Peugeot", a souligné le chef de l'Etat.

De son côté, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a appelé mardi direction et syndicats de PSA Peugeot Citroën à "un dialogue social exemplaire" pour arriver à "renégocier, reformater et réduire (le) plan social" du groupe. "Le plan de redressement devra être strictement proportionné à la situation réelle du groupe pour limiter les conséquences négatives sur l'emploi", insiste le ministre qui, comme à son habitude, parle comme un livre !..

Du coté de l’usine d ’Aulnay c’est la colère qui prévaut : "Ce rapport, il est du côté du patron ou de l'ouvrier ?", s'interroge avec malice Mohamed Lakhal, ouvrier depuis 37 ans à Aulnay, avant d'asséner: "de toute façon, c'est foutu!". "C'est que du cinéma ce rapport, ça ne changera rien!", s'énerve aussi Moustapha, moniteur depuis onze ans, avant de passer le portique donnant accès au site. "On va continuer à se battre, on ne va pas lâcher !".

 

Source : L’Expansion.com  11-09-2012

Merci à XAV de m’avoir transmis des éléments

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens