Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 15:00

 

Hollande-Bayrou-reponse-a-la-lettre-deuxieme-tour.jpg

 

 

François Bayrou a, comme il l’avait annoncé, écrit aux deux finalistes de la présidentielles pour préciser, une nouvelles fois, les mesures qu’il souhaite voir aboutir avant, dit-il, de se prononcer sur le choix d’un candidat. François Hollande a répondu, partiellement à ce courrier. Invité de France Info jeudi 26 avril au matin, François Hollande a annoncé que, s'il est élu le 6 mai, il fera voter une loi sur "la moralisation de la vie politique". C’est l’un des cinq thèmes évoqués par François Bayrou dans son courrier.

Alors que François Bayrou a envoyé mercredi 25 avril dernier une lettre reprenant ses principales propositions aux deux prétendants à l'Elysée - et ce, afin de faire son choix pour le second tour - François Hollande a annoncé jeudi matin son intention de faire voter une loi sur "la moralisation de la vie politique" s'il était élu le 6 mai prochain. Invité de France Info, le candidat socialiste a précisé que le texte comprendrait notamment "la limitation du cumul des mandats, l'indépendance de la justice, le comportement de l'Etat, l'exemplarité de l'Etat" et aussi "la parité que je montrerai, dès mon entrée en fonction, à travers un gouvernement qui sera ainsi composé".

"S'il y a une majorité (au Parlement, Ndlr), nous ferons voter ce texte, il n'y aura pas besoin de référendum. S'il n'y a pas de majorité parce qu'il y aurait un blocage (...) alors nous prendrons ce chemin de consultation des Français", a déclaré François Hollande. Il a souligné qu'au Parlement, il faudrait "une majorité des 3/5e" pour adopter ce texte, puisqu'il s'agit de réviser la Constitution.

Réforme du statut pénal du président

Dans sa missive, François Bayrou fait de ces mesures un point essentiel. "La moralisation de la vie publique, le changement des pratiques du monde politique représentent une attente des citoyens dont vous ne pouvez ignorer la gravité", écrit le chef de file du MoDem, qui cite l'interdiction du cumul des mandats pour les députés, la diminution du nombre de parlementaires, l'indépendance de la justice ou encore le renforcement de la parité hommes-femmes. "Les deux partis que vous représentez ont souvent pris des engagements mais jamais ils ne sont allés plus loin. Je crois que cette moralisation est vitale pour que la confiance revienne entre citoyens et élus", estime François Bayrou, favorable à l'organisation d'un référendum.

Dans la loi proposée, François Hollande a indiqué qu'il inscrirait également la réforme du statut pénal du chef de l'Etat. "Je considère qu'un président entrant en fonction doit être responsable des faits commis avant son mandat. C'est normal qu'il soit entendu. Nicolas Sarkozy y a échappé, je n'y échapperai pas", a déclaré le candidat, en répondant aux critiques du président candidat sur la gestion de plusieurs fédérations socialistes. Avant d'ajouter que "tout élu qui sera condamné pour des faits de corruption ne pourra plus se présenter au suffrage pendant dix ans".

La "fuite en avant" de Sarkozy

Le député de Corrèze a aussi estimé que le président du MoDem avait compris que Nicolas Sarkozy était dans "une fuite en avant" derrière Marine Le Pen. "C'est-à-dire une espèce de course derrière les thèses et les mots du Front national", a-t-il ajouté, insistant sur sa proximité avec François Bayrou sur plusieurs points tels que "le modèle social" ou encore l'éducation.

Restent des divergences profondes

Reste que des divergences existent entre les deux hommes sur la règle d'or. "Je ne suis pas pour une règle d'or constitutionnelle", comme le prévoit le traité européen de discipline budgétaire adopté en mars, a déclaré François Hollande mercredi 25 avril dernier lors d'une conférence de presse publique. Une position loin d'être partagée par François Bayrou. "Pour moi, la décision constitutionnelle, inscrite dans le traité européen, de renoncer pour l'avenir aux facilités du déficit, du moins en période de croissance, la "règle d'or", doit s'imposer à tous les pays qui ont l'euro en partage", écrit le chef de file du MoDem.

De son côté, Nicolas Sarkozy a indiqué mercredi soir, sur le plateau de TF1, qu'il répondrait jeudi à François Bayrou.

 

 

 

Source : leJDD.fr  26-04-2012

 

 

 

 

 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens