Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 08:00

Dominique-de-Villepin-candidature-pour-2012-mi-decembre.jpg

 

 

A entendre ses dernières déclarations on avait eu l’impression que sa détermination dans la bagarre des présidentielles avait un peu faibli. Certains avaient même déjà annoncé qu’il ne serait pas candidat. Eh bien ils se sont trompés..Invité sur le plateau du 20h de TF1 dimanche 11 décembre, Dominique de Villepin a dévoilé ses intentions pour l'élection présidentielle de 2012 : l'ancien Premier ministre est bel et bien candidat. Énonçant ses "inquiétudes" - "quand la France subit la loi de la République des partis", "quand la France est humiliée par la loi des marchés" -, il a déclaré qu'il "n'acceptait pas cette situation". Et d'annoncer sa candidature à l'élection présidentielle.

Dominique de Villepin fait fi des derniers sondages qui le créditent de 1% des intentions de vote à l'élection présidentielle de 2012. Et des rumeurs insistantes qui le disaient absent de la course à l'Elysée. A la surprise générale, l'ancien Premier ministre a en effet annoncé sa candidature à la magistrature suprême sur le plateau du JT de TF1 dimanche 11 décembre. "Les Français souffrent, et je ressens comme beaucoup de Français que la France est humiliée quand elle subit la loi de la République des partis", quand elle est "humiliée par la loi des marchés qui imposent toujours de plus en plus d'austérité", a-t-il déclaré, avant d'ajouter : "Je n'accepte pas cette situation."

Et d'en tirer les conclusions : "C'est pourquoi j'ai décidé d'être candidat à l'élection présidentielle de 2012." "Vous verrez que dans cette campagne de 2012, il y aura des surprises, beaucoup de surprises", a-t-il avancé, disant sa confiance "dans la capacité des Français à discerner ce qu'est l'intérêt général et à quel point plus que jamais l'union nationale s'impose à nous tous", et se posant en sauveur d'une France menacée, entre autres, par la perte de son triple A.

"Au-dessus des partis"

L'ancien Premier ministre s'est ensuite placé "au-dessus des partis". "J'entends défendre une certaine idée de la France (...), j'ai une conviction : le rendez-vous de 2012 sera le rendez-vous de la vérité, du courage et de la volonté", a-t-il ainsi déclaré, disant vouloir "rassembler tous les Français, ceux de gauche, ceux de droite, ceux du centre". "Je ne crois pas qu'il y ait la vérité à droite, à gauche ou au centre", a-t-il encore insisté, appelant de ses vœux une "République de citoyens". "Il faut que les Français se réveillent." Lui se qualifie de "gaulliste indépendant".

"Je sais que je ne choisis pas la facilité, je ne suis pas un homme politique professionnel, même si j'ai servi la France et l'Etat pendant trente ans, et même si, pendant plus de six années, on a tout fait pour m'écarter de la vie politique, multipliant des accusations fausses", a-t-il déclaré, lui qui n'a jamais connu le suffrage universel.

Relations "républicaines et apaisées" avec Sarkozy

Evoquant Nicolas Sarkozy, il a déclaré : "On peut très bien poursuivre avec le même (...) pour encore cinq ans. Dix ans, c'est long." Le fondateur de République solidaire, opposé au président de la République lors de l'affaire Clearstream, a toutefois assuré que ses relations avec Nicolas Sarkozy étaient "républicaines et apaisées". "J'ai plaidé et je me suis battu pour que les relations entre Nicolas Sarkozy et moi-même redeviennent des relations républicaines et apaisées. C'est chose faite", a-t-il ainsi déclaré. "Je ne me suis jamais déterminé en matière politique pour des raisons personnelles. J'ai laissé la rancune de côté, j'ai laissé les accusations de côté également", a-t-il encore insisté.

Il faut dire que les deux hommes avaient multiplié les tête-à-tête ces derniers temps, laissant même penser que Dominique de Villepin finirait par se rallier à la majorité. S'exprimant un peu avant dans la soirée, le ministre du Travail, Xavier Bertrand, avait dit lors de l'émission Radio France Politique, son souhait de voir Dominique de Villepin - tout comme François Bayrou - rejoindre la majorité présidentielle. Pour l'heure, il n'en est rien.

 

 

 

Source : leJDD.fr  11-12-2011

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)



Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens