Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 19:30

Henri-Guaino-l-homme-qui-en-faisait-trop.jpg

 

 

« Je ne change pas une virgule.» Alors que le juge Jean-Michel Gentil a décidé de citer Henri Guaino à comparaître pour «outrage à magistrat» selon Europe 1, le député UMP des Yvelines persiste et signe. Interrogé par « LeFigaro.fr », l'ex-plume de Nicolas Sarkozy ne décolère pas après la mise en examen de l'ex-président pour abus de faiblesse. Il estime que le magistrat bordelais «a sali la France en direct et devant le monde entier».

Vendredi 22 mars dernier, Henri Guaino avait «contesté» la façon dont le magistrat avait fait son travail. «Je la trouve indigne, je trouve qu'il a déshonoré un homme, les institutions, la justice», avait-il notamment déclaré au micro d'Europe 1. Et l'élu de dénoncer une «décision irresponsable» et d'émettre le souhait de voir le juge d'instruction venir s'expliquer devant les Français.

La réplique des magistrats

La réponse des magistrats n'avait alors pas tardé. «J'ai envie de dire à M. Guaino qu'il déshonore la République et (...) ses fonctions de député. C'est juste abject de tenir ce genre de propos», avait rétorqué Christophe Régnard, président de l'Union syndicale des magistrats (USM), principal syndicat de la profession. Plus tard, l'avocat du juge Gentil, Me Barousse, avait fait savoir qu'une procédure serait effectivement engagée par son client. «Il est magistrat, mais comme toute personne, il a le droit de défendre ses droits, il a le droit à ne pas être injurié publiquement et à ne pas être outragé publiquement».

Guaino risque six mois de prison et 7 500 euros d'amende

Il semble donc que l'avocat soit passé de la parole aux actes. Selon Europe 1, le député des Yvelines «va se voir délivrer par un huissier une citation directe à comparaître dans les prochains jours et sera jugé par le tribunal correctionnel de Paris à une date qui n’a pas encore été fixée. Il encourt jusqu'à six mois de prison et 7 500 euros d'amende», précise lundi la radio.

Réagissant à cette éventualité, Henri Guaino, qui n'a pas encore reçu la citation à comparaître, ne désarme pas. Au contraire. Invité de LCI lundi 25 mars, il affirme qu'il se défendra lui-même au tribunal. Et il accuse désormais le magistrat de «dévoyer le Code pénal». «Un outrage à magistrat, c'est fait pour poursuivre les gens qui menacent un juge. Pas pour attaquer des propos», souligne-t-il au « Figaro.fr ».

«Je ne change pas une virgule de mes propos sur le juge Gentil », poursuit le député UMP. « Est-on en République ou en tyrannie? La justice appartient à tous les Français. Veut-on m'empêcher de porter un jugement moral sur la façon dont un juge d'instruction exerce ses fonctions? Les juges seraient-ils la seule profession qui n'aurait pas de compte à rendre?», interroge-t-il encore.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

MICHAUX 27/03/2013 13:57

Je propose une liste de soutien à Monsieur Sarkozy.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens