Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 12:00

 

Londres-etudiants.jpg

 

La journée du mercredi 24 novembre dernier a été marquée par de forts mouvements de contestation contre la cure d'austérité, sans précédent, qui s'abat sur les pays européens les uns après les autres. Au Portugal, quelque trois millions de salariés ont suivi les consignes de grève générale lancées par les syndicats : une mobilisation que le pays n’avait pas connu depuis des décennies... A Londres ou Rome, ce sont les étudiants qui ont mené la fronde. Enfin, en Irlande, pays confronté un vaste plan de rigueur, le gouvernement de Brian Cowen vacille. En Grèce où l’on reparle d’un nouveau tour de vis, les manifestations pourraient repartir de plus belle d'un jour à l'autre !..

Londres: Les étudiants mènent la fronde

Pour la seconde fois en deux semaines, les étudiants britanniques sont descendus dans la rue mercredi. La jeunesse du pays proteste contre le triplement des droits d'inscription à l'université (voir photo) induit par le plan d'austérité du gouvernement conservateur de David Cameron. Des heurts ont éclaté avec les forces de l'ordre, déployées en grand nombre aux abords des sites sensibles de la capitale britannique. Trois interpellations ont eu lieu, contre 70 il y a quinze jours. Sur la BBC, Nick Clegg, le chef de file des "Lib Dem" et vice-Premier ministre du gouvernement de coalition, a déclaré "énormément regretter" la trahison de ses promesses de campagne, tout en invitant les étudiants à mettre fin à leur mouvement de grogne.

Rome: A l'assaut du Sénat

Dans la capitale italienne, c'est également la réforme des universités qui a provoqué une poussée de fièvre dans les rangs estudiantins. Aux cris de "non aux coupes budgétaires", plusieurs d'entre eux ont tenté d'investir le Palazzo Madama, siège du Sénat italien, avant d'être refoulés par les forces de l'ordre. "Ce qui est arrivé est gravissime", s'est indigné le président de la chambre haute du Parlement transalpin, Renato Schifani, cité par La Reppublica, alors que plusieurs rassemblements ont eu lieu dans d'autres villes du pays.

Portugal: Trois millions de salariés en grève

Le portugal veut à tout prix éviter une intervention du FMI et de Union Européenne comme cela a été le cas en Grèce et en Irlande. Il a donc déclenché préventivement un plan d'autérité draconnien pour réduire sa dette. Un plan qui implique la réduction des salaires des fonctionnaires, la hausse des impôts.. La solution de la dernière chance !... L'appel à la grève générale lancée par les syndicats a été largement suivi, mercredi 24 novembre. Même si aucun chiffre officiel n'a été communiqué, quelque trois millions de salariés - selon les syndicats - ont adhéré au mouvement de contestation contre le plan d'austérité édicté par le gouvernement du Premier ministre José Socrates. "C'est une grève plus importante que celle de 1988. Nous considérons que c'est la plus importante jamais organisée", s'est félicité Joao Proenca, chef de file d'une UGT traditionnellement proche du Parti socialiste au pouvoir. "Cette grève est un signal sans équivoque que le gouvernement et les forces politiques vont devoir prendre en compte. La sortie de la crise ne passe pas par les sacrifices des travailleurs", a enchéri Manuel Carvalho da Silva, son homologue de la CGTP, alors que le pays pourrait de nouveau entrer en récession dès l'année prochaine.

Irlande: Colère dans les urnes?

L'Irlande a fini par céder et à faire appel au FMI. Avec une dette qui est de l'ordre de 11,7 % du PIB et un système bancaire au bord de la faillite, c'est 85 Milliars d'Euros qu'il va falloir injecter dans l'economie du pays. Et les contre parties sont sévères : hause de la TVA qui passera de 21 à 22 % en 2013, puis 23 % en 2014, diminution des salaires, licenciements de fonctionnaires !.. Au lendemain de ce vaste plan de rigueur budgétaire annoncé par le gouvernement de Brian Cowen, le scrutin législatif organisé dans le Comté de Donegal (nord-ouest de l'Irlande), ce jeudi, devrait tourner à la déroute pour le pouvoir en place. Celui-ci, confronté au mécontentement de la population, pourrait alors se retrouver en grande difficulté au Parlement, alors que le vote du budget 2011 doit avoir lieu le 7 décembre prochain. Pour rappel, l'Union européenne a conditionné son aide de 85 milliards d'euros à l'assainissement des finances publiques de l'Eire. Mercredi, Brian Cowen a promis l'économie de quelques 15 milliards d'euros en quatre ans. Une cure d'austérité qui devrait entraîner sa chute, au début de l’année 2011, lors d’élections législatives anticipées.

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)



 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens