Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 07:00

Paul-Giacobbi-president-du-conseil-executif-de-Corse.jpg

 

 

Le président du Conseil exécutif de Corse veut limiter l’accès à la propriété sur son île pour les non-résidents. Une proposition que beaucoup jugent inconcevable. Et qui, de plus, ne règlerait peut être pas tous les problèmes !...

La proposition n’a pas germé dans les cercles nationalistes, mais dans l’esprit du président du Conseil exécutif de Corse, le radical Paul Giacobbi (photo). Souhaitant ainsi lutter contre la spéculation financière, l’élu propose de limiter l’accès à la propriété sur l’île de beauté aux Corses exclusivement. Dans une entrevue accordée au quotidien « Corse Matin », il s’explique : "Si on peut acheter un terrain en Corse aussi aisément qu’une tablette de chocolat sur le rayon d’un supermarché, on court à la catastrophe. Il faut donc limiter l’accès à la propriété foncière pour les non-résidents." Un raisonnement un peu sommaire car l’on sait très bien que dès maintenent on ne peut acheter un terrain en Corse comme une tablette de chocolat et que même lorsque l’on est parvenu à l’acheter il est encore bien difficile d’y faire construire.

Pour l'association « Corse-France », la proposition est anticonstitutionnelle. Et pourtant, la loi reconnait bien un droit à la Corse à défendre ses spécificités. Le Parlement a adopté en 1991 un article affirmant que la France "garantit à la communauté historique et culturelle vivante que constitue le peuple corse, composante du peuple français, les droits à la préservation de son identité culturelle et à la défense de ses intérêts économiques et sociaux spécifiques."  Mais, la situation immobilière corse ne constitue pas une exception selon la présidente de « France-Corse », Marie-Dominique Roustan-Lanfranchi. "Les prix des terrains augmentent partout! En Ile-de-France, dans le Var, dans le Lot, la situation est parfois pire, et on ne demande rien de tel! Il faut arrêter de penser que la Corse est seule au monde", a-t-elle affirmé au Figaro.

La question en soulève aussi une autre : comment définir qui est corse, sachant que la constitution ne reconnait que le peuple français, sans distinction d'origine. Paul Giacobbi propose donc d’instaurer une durée minimale de présence sur l’île pour pouvoir prétendre à la propriété. "On pourrait fixer, pourquoi pas, le délai à cinq ans de résidence ou se fonder sur l’attachement familial à la Corse afin de ne pas pénaliser les Corses de l’extérieur", avance-t-il. La proposition insinuerait donc que certains sont plus corses que d’autres. Une déclaration pas tout à fait en phase avec le principe républicain d’égalité. L’élu assure d’ailleurs lui-même être conscient que son idée  "pose un problème de droit européen".

 

Source :  leJDD.fr 08-08-2013

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 10/08/2013 12:32

la corse aux corses, la polynésie aux polynésiens, la guadeloupe aux guadeloupéens ... et les impôts pour tous les français ?

il devrait se faire soigner ce mec

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens