Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 07:00

Pakistan-lections-legislatives.jpg

 

 

Malgré cinq attentats qui ont jalonné le scrutin samedi 11 mai dernier, les Pakistanais se sont mobilisés pour élire leur nouveau Parlement. Le parti au pouvoir de la dynastie Bhutto a été battu. L'opposant Nawaz Sharif est en tête et va devoir former une coalition. Avec ses alliés islamistes?

Ils menaçaient d'envoyer des kamikazes dans les bureaux de vote, mais cette intimidation n'a pas dissuadé une majorité d'aller exprimer ses suffrages. Avec cinq attentats et 22 morts, le bain de sang annoncé par la direction des talibans a été limité. "S'il y a eu si peu d'attentats, c'est surtout parce que le dispositif de sécurité était énorme, avec 75.000 soldats déployés autour des bureaux… Et parce que les services de renseignement, pour une fois, ont fait leur boulot", ajoute Rachid Chaudhry, le président d'un réseau de 40.000  citoyens chargé de vérifier la régularité du vote.

Des bureaux de vote réservés aux femmes

Shamim Athar a 51 ans. C'est la première fois de sa vie qu'elle a mis un bulletin dans une urne. À Rawalpindi, la banlieue d'Islamabad, la foule est immense devant ce collège pour filles transformé en bureau de vote. Il n'y a que des femmes. Ce bureau est interdit aux hommes. "La dernière fois, en 2008, je me suis fait tripoter dans la file d'attente… J'étais en colère, qu'est-ce que je devais faire, voter ou protéger mon honneur? Je suis rentrée chez moi", s'indigne Shamim. Sur les 69.000 bureaux de vote pour ce scrutin, un quart est réservé exclusivement aux femmes.

"Une heure avant l'ouverture, à 7 heures, il y avait déjà une foule énorme aux portes", s'enorgueillit Yasmin Akhtar, une femme agent électoral, derrière son urne en plastique scellée et remplie de bulletins de vote. Le taux de participation est élevé contre toute attente, 60 % en fin de journée selon la commission électorale. Aux dernières élections en 2008, qui avaient marqué la transition entre la dictature militaire et la démocratie, il n'avait été que de 44 %.

La "batte de cricket" n'a pas gagné

Derrière son isoloir en carton, Shamim Athar devait choisir entre la flèche, le tigre, la balance ou encore la batte de cricket. Son bulletin dans l'urne, son pouce trempé dans l'encre qui la désigne comme votante, cette veuve, mère de trois enfants confie doucement : "J'ai voté pour la “batte de cricket”, Imran Khan, il est le seul qui peut apporter le changement. Les grands propriétaires terriens m'ont confisqué mes terres, il est mon dernier espoir."

Cet ancien champion de cricket pakistanais, un ex-jet-setteur londonien reconverti dans l'anti-américanisme et le néo-conservatisme religieux, est le nouvel homme qui compte sur la scène politique pakistanaise. Célèbre pour ses prises de positions contre les drones de la CIA, ses partisans ont annoncé, pendant la campagne, un "tsunami politique" de voix en sa faveur.

Cloué dans un lit d'hôpital par une mauvaise chute lors d'un meeting, Imran Khan n'a pas obtenu, selon les premières estimations, la majorité des 272 sièges du parlement pakistanais. Loin de là : le grand gagnant devrait être le "tigre", Nawaz Sharif, le président de la Ligue musulmane. Son parti était bien parti pour remporter une centaine de circonscriptions, pas de quoi constituer cependant une majorité solide. Le temps des tractations entre partis est donc venu pour former un gouvernement de coalition et diriger le Pakistan pendant les cinq prochaines années, à l'ombre de la menace des talibans.

 

 

Source ; leJDD.fr   12-05-2013

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens