Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 07:00

Rebsamen-copie-1.jpg

 

 

Depuis l’annonce faite par le Président de la République à la mi janvier on ne peut pas dire que le « Pacte de Responsabilité » ait vraiment avancé. Il y a même des jours où l’on se demande s’il va réellement entrer dans les faits. Dans « Le Figaro » de mercredi 4 juin, le numéro deux du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, dénonce "un harcèlement fiscal jamais vu" sur les entreprises et se fait menaçant sur une possible sortie de l'organisation patronale du pacte de responsabilité,. La déclaration a déjà suscité plusieurs réactions du côté de la majorité.

La menace du Medef. "Les chefs d'entreprise ne verront aucune différence sur leur ‘feuille d'impôt’ en 2015. Il y aura bien une baisse d'un milliard de la C3S (impôt sur le chiffre d'affaires) mais l'essentiel des 6 milliards de suppression ne devrait avoir lieu qu'en 2017, année de l'élection" présidentielle, affirme le vice-président du Medef.

"Il faudra s'acquitter dès l'année prochaine de la taxe carbone, dont on ne connaît pas les détails mais qui atteindra plusieurs centaines de millions pour les entreprises. Et aussi de l'écotaxe, remaniée par le Parlement, qui rapportera 1 milliard. Sans oublier la surtaxe sur l'impôt sur les sociétés, prolongée d'un an, soit plus de 2,5 milliards. S'ajoute à ce cocktail toxique un risque très fort sur la fiscalité locale", poursuit le chef d'entreprise.

"Il ne faudrait pas qu'à force de réduire le pacte de responsabilité le gouvernement nous pousse à en sortir", menace-t-il, jugeant "surréaliste" le "débat sur les cadeaux aux entreprises". Pour Geoffroy Roux de Bézieux au contraire, "l'urgence, avant toute autre chose, est de relancer les entreprises et de redresser leurs marges".

Rebsamen réplique.

François Rebsamen a alors reproché au Medef de "sans arrêt geindre et pleurnicher" alors que "le gouvernement fait un effort sans précédent" envers les entreprises. Interrogé sur RTL, le ministre du Travail a rappelé que le patronat avait "pris des engagements" et qu'il n'était "pas acceptable" de les remettre en cause et de "renier sa signature". "Il va falloir qu'on s'explique", a-t-il dit.

"C'est incroyable alors même que le gouvernement fait un effort sans précédent, de près de 41 milliards d'euros envers les entreprises, d'entendre, je vais reprendre la formule de Laurent Berger de la CFDT, sans arrêt les entreprises se plaindre, geindre, pleurnicher", a-t-il fait valoir.

Le Roux aussi.

Le chef de file des députés PS, a quant à lui estimé que les déclarations du numéro deux du Medef pouvaient "remettre en cause le pacte de responsabilité", et il en a assez d'entendre les patrons "geindre". "On commence à en avoir assez de ce syndicat des patrons qui est toujours en train de se plaindre alors que sur le terrain, les chefs d'entreprise sont en train de voir arriver aujourd'hui une mesure qui pourtant a commencé le 1er janvier 2013, le CICE, et se disent ‘tiens, c'est en train de changer’", a réagi Bruno Le Roux sur RFI. "Cela peut remettre en cause le pacte de responsabilité", a dit l'élu de Seine-Saint-Denis comme on lui demandait si ces déclarations pouvaient renforcer l'aile gauche du PS, hostile à ce pacte.

L’incompréhension entre les patrons et le gouvernement demeure. Comme du côté des parlementaires certains n’attendent qu’une chose c’est de réduire les effets du « Pacte de responsabilité » dans son volet aides aux entreprises, l’affaire semble effectivement mal engagée !..

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens