Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 14:00

 

areva-nucleaire-edf.jpg

 

Christine Lagarde avait tenté de rapprocher les points de vue entre Henri Proglio, le PDG d'EDF, et Anne Lauverjon PDG d’Aréva. Puis ce fut au tour de François Fillon de tenter une conciliation. C’est finalement Nicolas Sarkozy qui a du s’emparer du dossier : EDF réclamait le rôle de leader de la filière nucléaire française avec insistance. Il obtient gain de cause. Anne Lauvergeon, la présidente d'Areva, ne devrait pas être reconduite en juin 2011

Nicolas Sarkozy a annoncé mardi  27 juillet au soir un accord stratégique entre EDF et Areva. Le premier pourrait prendre une participation dans le capital du second.

 

La filière nucléaire française se restructure. Le sujet devenait brûlant depuis l'échec du marché d'Abou Dhabi. L'Elysée a annoncé mardi un accord de partenariat stratégique entre EDF et Areva, qui couvrira l'ensemble de leurs domaines d'activité d'intérêt commun dans le nucléaire. L'opérateur historique d'électricité pourrait même entrer dans le capital du groupe nucléaire. Cette hypothèse de prise de participation sera étudiée dans le cadre de cet accord.

 

Une augmentation de capital d'Areva, "à hauteur d'un maximum de 15%", sera par ailleurs mise en œuvre comme prévu avant fin 2010 pour financer les investissements nécessaires au développement de l'entreprise. Le groupe détenu à plus de 90% par l'Etat cherche en effet quelque trois milliards d'euros pour financer un programme d'investissement de près de 10 milliards d'euros d'ici 2012. En avril dernier, Areva a déjà cédé son pôle transmission et distribution et Schneider Electric pour 4,1 milliards d'euros.

 

Accord non-exclusif

 

Des actionnaires étrangers pourraient donc faire leur entrée dans le capital d'Areva. Parmi les noms cités: des fonds souverains du Qatar et du Koweit et le japonais Mitsubishi Heavy Industries.

 

Un conseil de politique nucléaire s'est réuni mardi soir à l'Elysée. Nicolas Sarkozy voulait ainsi renforcer la filière nucléaire française. S'agissant de l'exportation des centrales nucléaires, EDF et Areva mettront en place, "chaque fois que les besoins des clients le nécessiteront, une organisation s'appuyant sur la compétence d'exploitant et d'architecte-ensemblier d'EDF", précise la présidence française. Cet accord, à caractère non exclusif, ne remettra cependant pas en cause la capacité des deux entreprises à coopérer avec d'autres industriels du secteur.

 

Atmea

 

La gamme de produits proposée par la filière française sera par ailleurs élargie, pour mieux répondre à la diversité des besoins des clients. Ainsi, la certification du réacteur Atmea (1.100 MW), plus petit que l'EPR et actuellement développé par Areva et Mitsubishi, sera poursuivie. EDF, GDF-SUEZ et éventuellement d'autres électriciens y seront associés.

 

L'accord veut tirer les leçons de l'échec des Emirats arabes unis, fin 2009. La Corée du Sud avait remporté le marché comprenant la construction de quatre centrales. L'excellence française en la matière avait commencé à douter. Le manque de synergie entre les différents acteurs avait été pointé du doigt. Un revers que le gouvernement veut rendre profitable à long terme.

 

 

 Source : lejdd.fr  28-07-2010

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens