Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 23:00




Mahmoud-Ahmadinejad-Iran-Lunettes.jpg




Faute d'accord avec la communauté internationale autour d'un transfert de son uranium à l'étranger, l'Iran a décidé de procéder aux travaux d'enrichissement. Le président Mahmoud Ahmadinejad l'a annoncé dimanche 7 février. Il est vrai que la semaine dernière il était d'accord pour le transfert de l'uranuim iranien. En fait, il est maintenant à peu près clair pour tout le monde que l'Iran tente de "rouler dans la farine" les six. Il n'y a plus que la Chine, pour des raisons économique (pétrole), qui feint de ne pas comprendre !...


 


Le 1er décembre dernier, Mahmoud Ahmadinehad jugeait la question du nucléaire iranien "réglée" , après le vote d'une résolution à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui condamnait les activités nucléaires de Téhéran. Et de promettre la poursuite du programme d'enrichissement d'uranium. Le président iranien a concrétisé ses propos dimanche lors d'un discours télévisé: il a ordonné à l'organisation iranienne de l'énergie atomique de lancer les travaux en vue de produire du combustible nucléaire enrichi à 20%. Selon Téhéran, celui-ci sera utilisé à des fins purement médicales dans un réacteur de recherche.

 

Par cette annonce, Mahmoud Ahmadinejad met donc fin aux négociations internationales sur un éventuel transfert de l'uranium iranien. L'AIEA avait en effet proposé que la République islamique envoie son uranium faiblement enrichi à 3,5% à l'étranger afin qu'il y soit transformé en combustible nucléaire enrichi à 20% pour le réacteur de recherche. Une solution qui permettait à la communauté internationale de 'surveiller' les activités nucléaires de l'Iran, que le monde occidental soupçonne de vouloir se doter de l'arme atomique.

 

"L'autre jeu" de la communauté internationale


Mais les discussions, ouvertes en octobre dernier, n'ont pas abouti. Et pour l'Iran, l'heure est venue de passer à l'étape suivante. "Nous avons discuté d'un échange, bien que nous soyons capables de produire nous-mêmes ce combustible enrichi à 20%", a rappelé Mahmoud Ahmadinejad dimanche, avant d'ajouter: "Nous leur avons laissé deux à trois mois pour conclure un tel accord. Ils ont commencé à jouer un autre jeu et je demande maintenant au Dr Salehi [le directeur de l'organisation iranienne de l'énergie atomique, ndlr] de lancer les travaux pour la production de combustible enrichi à 20% en utilisant les centrifugeuses." Mardi, le président iranien avait pourtant assuré n'avoir "aucun problème pour envoyer l'uranium à l'étranger". A l'origine de cet énième revirement: la quantité d'uranium transférée en dehors du territoire iranien, que le régime souhaite déterminer seul, sans concertation avec les "Six".

 

La décision de Mahmoud Ahmadinejad devrait donc accroître un peu plus les tensions avec la communauté internationale. La République islamique se rapproche de nouvelles sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies. C'est peut-être la raison pour laquelle le dirigeant ultraconservateur a jugé que "la porte était toujours ouverte" à une "interaction". Mais la communauté internationale a désormais du mal à y croire, et pourrait rapidement choisir de privilégier la pression par rapport à la diplomatie. Dimanche, le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a ainsi appelé à davantage de fermeté envers l'Iran. "Si la communauté internationale est unie et fait pression sur le gouvernement iranien, je crois qu'il est encore temps pour que des sanctions et des pressions soient efficaces", a-t-il estimé, insistant sur la nécessité de "travailler ensemble". Des propos qui visent notamment Pékin et Moscou, partenaires économiques de Téhéran peu enclins à voter de nouvelles sanctions. Lors d'une réunion des "Six" (Etats-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne, Chine et Allemagne) vendredi, la Russie n'a toutefois pas exclu de durcir le ton. Mais la Chine, elle, privilégie toujours l'option diplomatique.

 


Source : lejdd.fr  07-02-2010        


 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

    

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> Mais si la situation est dangereuse dans les pays cités, à qui la faute. Ces pays n'ont jamais demandé à ce que nous intervenions dans leurs affaires.<br /> Le Brésil a déjà fait savoir qu'il était contre de nouvelles sanctions contre l'Iran, quant à la Russie et la Chine, rien n'est encore acquis, surtout pour la CHINE qui voit d'un très mauvais œil<br /> la visite du Dalaï Lama à Washington.<br /> Israël n'a pas a avoir peur pous sa sécurité s'il se tient tranquille, mais jusqu'à présent ça a toujours été lui l'agresseur : Liban 2006, Gaza 2008, et bientôt encore peut-être le Liban, et<br /> toujours avec la bénédiction des puissances occidentales.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Ce qui me gène ce n'est pas que les pays occidentaux soutiennent Israël, ce qui serait légitime si Israël était menacé, mais ce qui me gène c'est que se sont les lobbies israéliens en France, en<br /> Allemagne, ou aux USA qui dictent la ligne politique que ces pays doivent tenir. N'oublions pas non plus qu'en occident, se sont ces mêmes lobbies qui tiennent les radios, les télévisions et la<br /> presse écrite. Pour se faire une idée plus juste de la situation il est nécessaire de s'informer à d'autres sources, chez les palestiniens, les libanais, les iraniens par exemple.<br /> L'histoire du nucléaire iranien ressemble comme deux goutes d'eau aux mensonges sur les armes de destructions massives de Saddam Hussein qui ont servi de prétexte pour l'invasion de l'Irak.<br /> Heureusement, nous avions à l'époque, en la personne de Dominique de Villepin, un ministre des affaires étrangères qui nous a évité cette aventure.<br /> L'affaire du nucléaire iranien ne repose que sur des soupçons. Rien de sérieux ne nous a été apporté pour que ses soupçons se transforment en certitude. Le procès fait à l'Iran par l'occident n'est<br /> qu'un procès d'intention, sans preuve. AIEA qui a effectué les contrôles des installations nucléaires en Iran a toujours affirmé que rien ne laissait supposer que l'Iran cherchait a acquérir l'arme<br /> nucléaire.<br /> Que l'Iran fasse des démonstrations de force, rien de plus normal, car c'est bien lui qui pour l'instant est menacé dans ses infrastructures, et en particulier ses sites nucléaires civiles qu'il a<br /> parfaitement le droit de posséder, par les puissances occidentales.<br /> Que l'Iran fournisse des armes au Pakistan et en Afghanistan, là encore rien n'est sur. De toutes les façons que font nos armées là bas ? Pour y apporter la démocratie ou pour y placer un<br /> gouvernement qui soit à nos ordres comme c'est le cas dans beaucoup de pays du monde.<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Non je ne vois pas du tout la situation dans cette région du globe comme vous. Les lobbies israeliens en occident doivent bien sûr faire leur travail, on peut leur faire confiance. Je suis<br /> convaincu que la situation dans l'ensemble des pays que vous avez évoqué est tellement dangereuse pour l'équilibre du monde que nous ne pouvons pas nous en désinterressé. Israël est sous la menace<br /> vous le savez bien depuis qu'il existe et si cette menace s'accroit encore en provenance de l'Iran on sait ce qu'ils sont capables de faire.<br /> Donc il n'y a là rien de commun avec les armes de destruction massive qui ont donné prétexte à Bush et Blair de règler leur problème personnals avce l'Irak.<br /> Alors c'est vrai rien n'est sur : l'Iran ne fera peut être jamais de bombe atomique il n'empêche que le régime actuel fait tout ce qu'il peut pour se mettre à dos l'occident, Russie comprise..<br /> <br /> <br />
B
<br /> L'Iran ne fait rien qui ne soit conforme aux traités internationaux qu'il a signé. C'est la communauté internationale (qui en réalité n'est que le monde d'occident, nombreux peuples dans le monde<br /> approuvent l'Iran) qui le diabolise car il gène les visées impérialistes de certains états.<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Vous n'avez pas raison !. L'Iran a signé le traité de non prolifération des armes nucléaires et, comme tous les signataires, il doit se soumettre au contrôles de l'Agence Internationale de<br /> l'Energie Atomique (AIEA) ce qu'il a fait à plusieurs reprises. Il y a même eu plusieurs accords de signés entre l'AIEA et l'Iran. Accords dénoncés par l'Iran quelques semaines plus tard. Il y a eu<br /> des tricheries : usine d'enrichissement dissimulées par l'Iran.<br /> Il n'y a pas d'acharnement des pays occidentaux envers l'Iran qui, compte tenu de sa situation de sa diplomatie et de son passé doit, au minimum, se soumettre aux mêmes règles que les<br /> autres.<br /> faudrait-il laisser faire alors que l'Iran, de temps à autre fait une démonstration de lancement de missile balistique, alors qu'il alimente presque ouvertement les talinbans pakistanais ou<br /> Afghans.<br /> En fait ce qui vous gène c'est que, selon vous, la communauté occidentale et impérialiste semble soutenir Israël. Si cette communauté ne fait rien, comme vous semblez le souhaiter eh bien Israël<br /> lancera la guerre parce que s'est sa survie qui est en jeu. Est-ce cela que veulent les "amis" de l'Iran !...<br /> <br /> J.P. Echavidre<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens