Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 08:00

Manifestation-a-Notre-Dame-des-Landes-17-novembre-2012.jpg

 

 

Les écologistes renforcés par le Front de gauche ont réussi leur démonstration de force samedi 17 novembre dernier à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes : entre 13.000 à 40.000 manifestants ont défié le projet d'aéroport cher au Premier ministre. Un gros caillou dans la chaussure de Jean-Marc Ayrault qui voit ses partenaires de gauche manifester en force contre un projet qu’il a toujours soutenu. François Hollande qui a pris position en faveur du nouvel aéroport de Nantes pourrait lui aussi subir des dommages « collatéraux ». D’autant que le Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a prévenu : "Il y a un droit de manifester. En même temps, force sera donnée à la loi, elle s'appliquera, nous ferons évacuer, comme nous l'avons déjà fait, les squats et autres occupations illicites."

Plusieurs kilomètres de manifestations dans le bocage nantais et, au bout, un grand champ où les prises de paroles se multiplient. "Nous sommes 38.000 et 400 tracteurs", annonce fièrement un des organisateurs quand la préfecture ne compte que 13.500 participants. Un peu plus loin, au milieu de la forêt, un autre lieu sert à construire une maison en bois. Ce sera le futur QG de ce mouvement contre la construction du nouvel aéroport cher à l'ancien maire de Nantes et Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

 Plus tolérés que désirés, les politiques ne sont pas venus jusqu'à cet endroit parsemé de boue et de branchages. Peu nombreuses parmi cette grande foule, les écharpes tricolores ferment le cortège mais la présence de dirigeants écolos, de Mélenchon et de Besancenot montre bien que la cristallisation autour de ce sujet en fait désormais un enjeu national et une sérieuse épine dans le pied de la majorité.

Agriculteurs, squatteurs, élus ou simples militants venus en car de toute la France, tous se promettent de faire plier le pouvoir en cette journée à l'ambiance plutôt bon enfant et sans policier à l'horizon. Pas loin d'affiches anti-"Ayrault-port", un des manifestants juge "scandaleux de se lancer dans un tel projet lorsque tout le monde doit se serrer la ceinture", pendant qu'un autre en appelle à la "défense de la nature". Devant l'affluence, Michel Tarin veut croire à un "tournant". Figure de la lutte, cet agriculteur à la retraite estime que le Premier ministre s'est mis "dans une sale histoire qu'il n'arrive plus à gérer". Cet homme au verbe doux et à la grosse barbe blanche regrette encore de n'avoir jamais pu obtenir un rendez-vous avec Ayrault.

José Bové : "Un Larzac du XXI ème siècle"

Un peu plus tôt dans le bourg de Notre-Dame-des Landes, José Bové promettait au pouvoir "un Larzac du XXIe siècle". Malgré leurs deux ministres écolos, les dirigeants d'EELV ont fait le déplacement, quitte à faire tousser certains manifestants. "S'il y a un drame un jour, c'est Ayrault qui paiera. Il a mis le feu à cette affaire avec l'intervention policière d'octobre dernier", relève l'eurodéputé Yannick Jadot. Si la mobilisation s'amplifie et que l'aéroport se fait, y a-t-il un risque de rupture avec le gouvernement? "On verra", élude Jean-Vincent Placé. "Bien sûr, au bout d'un moment, les contorsions, ça suffit", tranchait, la veille, Noël Mamère.

En milieu de semaine, le patron d'EELV, Pascal Durand s'est entretenu pendant une heure avec le Premier ministre. La discussion sur Notre-Dame-des-Landes a duré vingt minutes. Et n'a abouti à rien. "Nous sommes dans deux mondes parallèles, c'était deux monologues", confie Durand. Sa proposition d'un médiateur n'a absolument pas retenu l'attention d'Ayrault, déterminé à ce que ce projet aille jusqu'au bout. Quelques pas devant la petite délégation d'EELV, Jean-Luc Mélenchon, sur place pour la première fois, trouve la position des élus écolos "ingérable" mais concentre les tirs sur un homme : "Jean-Marc Ayrault a une vision complètement archaïque du développement. C'est celle des sociaux libéraux qui ne réfléchissent pas aux implications écologiques." Alors qu'un mégaphone du NPA crache un "Vinci, Ayrault, le peuple aura ta peau", Olivier Besancenot, voit dans cette "manifestation anti-gouvernement" le début d'"un bras de fer politique". Notre-Dame-des Landes? Cela pourrait bien couper les ailes de Jean-Marc Ayrault.

 

 

Source : leJDD.fr  18-11-2012

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)



Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 19/11/2012 18:58

En fait les écolos se font plaisir mais vont vitre rentrer dans le rang. Le PS mettra à genoux EELV comme le PC lors des élections municipales et le front de gauche sera le seul à partager un
minimum d’opposition avec la droite.

Avec 2% pour les verts et moins de 4% pour le PC ces deux formations vont devoir avaler leur chapeau s’ils veulent avoir quelques élus aux municipales. Ils sont entre les mains du PS qui les
écrabouillera quand il considèrera qu’ils ont poussé le bouchon un peu loin. Je pense que Hollande ne pardonnera jamais à Aubry d’avoir négocié un accord aussi invraisemblable avec els verts.

Quant au clown Placet qui ne fait rire personne je me demande si Hollande n’est pas assez futé pour le faire rentrer au gouvernement … Celui là je le trouve pathétique et probablement la cause de
mon rejet des verts bien aidé en cela par Eva qui toujours à la pointe des déclarations débiles voit en ce qui se passe en Syrie un nouveau Guernica ( rien que çà ) oubliant sans doute tout ce qui
a pu se passer en 70 ans … Je ne cesse de le dire les verts sont débiles au point de renier le plus lucide d’entre eux Dany. Quant aux communistes s’ils ne font pas trop de vagues ils dormiront
quelques années encore dans leur sarcophage à condition d’admettre qu’il devienne de plus en plus exigu.

Je n’ose pas évoquer la droite et le centre au risque de devenir corrosif sans pour autant m’extasier de l’état de la gauche.

En fait on vérifie simplement qu’il est plus facile de gouverner quand les choses vont bien et je ne suis pas mécontent du score de Coppé qui prouve que le mal français est profond.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens