Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 18:00

 

garden-party-du-14-juillet.jpg

 

Le chef de l'Etat va sortir de son silence et annoncer des «mesures structurelles pour le bon fonctionnement de la République irréprochable».

 

Nicolas Sarkozy n'a fait, jusqu'à maintenant, aucun commentaire public sur les polémiques qui touchent certains ministres. Il va bientôt sortir de son silence et «annoncera d'ici à la fin de la semaine des mesures structurelles pour le bon fonctionnement de la République irréprochable», a confié mardi 22 juin après-midi un conseiller de l'Élysée. Ces mesures, qui s'inséreront dans la révision générale des politiques publiques, concerneront «les membres du gouvernement», parce que, assure cette même source, «être exemplaire, c'est avant tout l'être vis-à-vis de soi-même». Le contenu des annonces à venir n'est pas encore arrêté. Mais l'Élysée promet qu'«elles ne seront pas des étincelles».

 

Des sources concordantes à l'UMP confirmaient notamment mercredi la suppression de la traditionnelle garden-party du 14 juillet à l'Elysée (photo). Depuis de très nombreuses années, cette réception fait souvent l'objet de polémiques sur son coût. En 2009, ce rendez-vous annuel dans les jardins de la présidence s'était élevé à 732.826 euros, soit près de 100 euros par personne invitée,selon le député apparenté socialiste, René Dosière, précisant tenir ces informations de Matignon.

 

En prenant la main sur le sujet, le chef de l'État veut tenter de clore une séquence qui, si elle était amenée à durer, pourrait fragiliser la réforme des retraites. Et, avec elle, les deux petites années qui séparent Sarkozy de 2012.

 

Le président de la République semble au diapason de son premier ministre qui, mardi, à l'Assemblée, lors de la séance des questions au gouvernement, a annoncé de «nouvelles décisions» visant à assurer «l'exemplarité» des politiques. «Sur le chemin de l'exemplarité et de la transparence, depuis le début de la République, les uns et les autres, nous avons fait des progrès (…) et nous avons encore des progrès à faire», a dit Fillon.

 

Un «procès instruit sur des rumeurs»

 

Mais Sarkozy ira-t-il aussi loin que le premier ministre, qui a assuré que les «défaillances doivent être sanctionnées fermement». Fillon visait-il le secrétaire d'État au Développement de la région capitale, Christian Blanc, qui s'est fait récemment épingler pour des achats de cigares ? L'intéressé se prépare en tout cas à partir. Il a redit mardi à quelques journalistes que «(sa) mission s'achèvera à l'automne». Manière sans doute de garder la face au cas où…

 

Sans nier les défaillances, donc, Fillon a surtout fermement défendu mardi le ministre du Travail, Éric Woerth, accusé de conflit d'intérêts dans la gestion de la fortune de Liliane Bettencourt, la propriétaire de L'Oréal. À l'Assemblée, le premier ministre a réaffirmé sa «confiance» et son «amitié dans l'épreuve qu'il traverse» à son ministre, exposé en première ligne dans la défense de la réforme des retraites. Applaudi par les députés UMP debout, Fillon a vilipendé «un long cortège de dénonciations anonymes, de calomnies, de corbeaux, de petits calculs politiques» et un «procès instruit sur des rumeurs». Dans une réponse sèche et courte, le premier ministre a lancé: «Je ne laisserai pas son honneur traîné dans la boue par quelques misérables calculs politiques. Je ne laisserai pas la démocratie s'égarer sur le chemin des règlements de compte.»

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens