Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 19:00

Sarkozy-France-2-6-mars.jpg

 

Invité mardi 6 mars de l'émission politique phare de France 2, « Des paroles et des actes », Nicolas Sarkozy doit retrouver un nouveau souffle pour sa campagne et préciser plusieurs de ses annonces. Cette émission, en général à forte audience, est un passage capital dans la campagne des candidats.

« Des paroles et des actes », le rendez-vous politique en prime time de David Pujadas, est devenu un passage obligé pour tous les candidats. Avant François Bayrou, jeudi, Nicolas Sarkozy a donc le droit à son émission mardi 6 mars au soir. Près de 2h40 pendant lesquelles sa personnalité, ses propositions économiques puis sociétales seront décortiquées par les journalistes sur France 2. En point d'orgue de l'émission, un débat l'opposera à l'ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius.

L'enjeu est majeur pour le président-candidat. Sa remontée dans les sondages, lors du lancement de sa campagne, semble avoir été liée aux ralliements de petits candidats (Hervé Morin, Christine Boutin, Frédéric Nihous) à sa cause. Mais l'engouement provoqué par son entrée en campagne ne lui a pas permis d'inverser les tendances dans les études d'intentions de vote pour le second tour. De plus, Nicolas Sarkozy est ressorti fragilisé d'une semaine difficile, entre un meeting sur l'Education parasité par l'annonce par François Hollande d'une fiscalité accrue sur les riches, un déplacement à Bayonne mouvementé et une polémique sur la viande Halal qui l'oppose frontalement à Marine Le Pen et qui, de plus, a semé la zizanie dans son propre camp !...

Un débat attendu avec Laurent Fabius

Alors que le chef de l'Etat espérait pouvoir rebondir, la journée de lundi a, une nouvelle fois, été centrée sur François Hollande, que les dirigeants conservateurs européens refuseraient de recevoir. Mais l'émission de mardi soir, son passage dans la matinale de RMC-BFMTV jeudi et son grand meeting de Villepinte (Seine-Saint-Denis) dimanche pourraient lui permettre de reprendre la main. A 47 jours du scrutin présidentiel, le champion de l'UMP comme son adversaire socialiste se disputent la maîtrise du tempo de la campagne. Seule Marine Le Pen, qui a lancé la polémique sur la viande Halal, est parvenue à parasiter, un temps, leur duel.

Reste que Nicolas Sarkozy est une bête de télévision. Lors de la campagne d'Edouard Balladur, qu'il pilotait en 1995, il déclarait d'ailleurs que "jamais les meetings, réunions publiques ou tribunes de presse écrite ne sauront capter autant l'attention des électeurs qu'une émission de télévision". Il compte donc sur « Des paroles et des actes » pour le remettre en selle. Et ce, même si les 160 minutes qui l'attendent ne seront pas de tout repos. Il devra préciser plusieurs de ses annonces, notamment en termes de chiffrage ou d'impact économique, mais il devra aussi affronter Laurent Fabius.

Pour le député socialiste de Seine-Maritime, la hauteur de l'enjeu est aussi importante, l'ancien Premier ministre ne cachant pas sa volonté de revenir dans les arcanes du pouvoir en cas d'élection de son champion. Le débat devrait surtout lui permettre d'effacer le souvenir d'un autre moment de télévision, célèbre : lors de la campagne législative de 1986, Jacques Chirac l'avait mouché en direct, le traitant de "roquet".

 

Source : leJDD.fr  06-03-2012 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens