Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 11:51

Nicolas-Sarkozy-condamne-a-rassembler.jpg

 

Élu président de l’UMP au terme d’un scrutin non contesté mais avec un score moins brillant qu’il ne l’espérait (64,5 %), l’ancien chef de l’Etat va devoir composer avec des opposants qui se sont regroupés derrière Bruno Le Maire (29,18%).

Nicolas Sarkozy est élu, sans discussion possible, président de l'UMP : tel est le verdict, non contesté, cette fois, du scrutin qu'avait organisé l'UMP en priant le ciel que le cataclysme du combat Copé-Fillon ne se reproduise pas. Sous cet angle, pari gagné. Mais comme son résultat (64,5% des suffrages exprimés) est sensiblement inférieur à celui que ses amis, dans leur légèreté, avaient imaginé et affiché (plus de 80% des voix, puis 75% ou au moins 70%), on aura presque eu l'impression samedi 29 novembre au soir, une fois les scores affichés, que l'ex-chef de l'État était battu, que le vainqueur était ailleurs, et qu'il s'appelait Bruno Le Maire.

Ce qui n'est pas discutable, c'est que Le Maire, l'ex-bras droit (et plume) de Dominique de Villepin au Quai d'Orsay puis à Matignon, a fait une excellente campagne, surprenant les uns, séduisant les autres, proclamant qu'il était "de droite", commençant à fendre l'armure et faisant en sorte au final – ce qui s'est clairement produit – de regrouper discrètement sur son nom une bonne partie des antisarkozystes de toutes obédiences (fillonistes en tête) que compte en 2014 l'UMP. Par amertume ou par calcul.

"Habemus papam"

Il n'empêche : au bout du compte, tandis qu'Hervé Mariton aura dû se contenter d'un score honorable (6,32%), c'est bien Nicolas Sarkozy – même "rétréci" – qui tient désormais les manettes et non Bruno Le Maire. Un Sarkozy qui appelait de réunion en réunion au "rassemblement", assurait qu'il n'avait fondamentalement pas d'ennemis dans la "famille" et va maintenant devoir en faire la démonstration car les militants lui ont donné un vrai mandat (que beaucoup, ailleurs, envieraient) mais pas un blanc-seing.

"Habemus papam." Soit, traduit du latin : "Nous avons un pape." C'est la singulière formule utilisée par Alain Juppé (sur le modèle de ce qui se fait au Vatican lorsqu'un nouveau pape a été élu) lorsque, depuis Bordeaux, à peine les résultats connus, il a été le premier à intervenir face aux caméras. Façon de confirmer que le vrai match d'ici à 2017 l'opposera à Sarkozy quand il s'agira de désigner celui qui portera les couleurs de la droite (et, en principe, du centre) en 2017 et que ce match-là, au-delà des points marqués par Bruno Le Maire ce 29 novembre, c'est le match essentiel. "Habemus papam" : singulière formule mais Juppé, qui affirme attendre du nouveau président de l'UMP qu'il "apaise et rassemble", explique, que, pris de court, il ne savait plus comment traduire président en latin.

"On ne va pas bouder notre plaisir"

Alors va pour "papam" et voici – qui l'eût cru? – Sarkozy transformé en pape de l'UMP par Juppé en personne. Mais peut-être, derrière cela, outre la satisfaction d'avoir constaté que Sarkozy est vainqueur mais freiné, y a-t-il aussi la volonté pour Juppé de ne pas se laisser déborder par un Le Maire qui serait grisé. "Tout s'est bien passé, a lancé le maire de Bordeaux. Je vais maintenant aider l'UMP à repartir de l'avant. On ne va pas bouder notre plaisir [sic]."

Pour Nicolas Sarkozy, voici donc l'heure du grand rendez-vous : le volant, il l'a à nouveau en main. Mais pour aller où? À quelle vitesse? Et surtout avec qui? Peut-être, ces heures-ci, songe-t-il à Voltaire : "Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge."

 

 

Source : leJDD.fr  30-11-2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens