Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 12:00




Dmitri-Medvedev-Nicolas-Sarkozy.jpg




Mardi soir, lors du dîner officiel servi à l'Elysée en l'honneur de Dmitri Medvedev, Nicolas Sarkozy a complimenté président russe au sujet des droits de l'Homme dans son pays, alors qu'en ce domaine, la situation est jugée alarmante par les ONG.

 

  

"Votre attachement à l'état de droit, au respect des lois, à la sécurité juridique, à la défense des droits de l'Homme facilite beaucoup le rapprochement entre nos deux pays." Les chauds compliments de Nicolas Sarkozy à son homologue russe, Dmitri Medvedev, invité d'honneur de la France depuis lundi, ont dû faire tiquer les défenseurs des libertés. Certes considéré comme plus ouvert sur ce douloureux sujet que son prédécesseur, Vladimir Poutine, l'actuel maître du Kremlin ne jouit toutefois pas d'un bilan exemplaire depuis son accession au pouvoir, en mai 2008. Et ce, malgré quelques gestes forts, comme sa visite dans les locaux de Novaïa Gazeta, journal auquel participait Anna Politkovskaïa, abattue en 2006 et devenue le symbole de la liberté de la presse bafouée.

 

Mais depuis sa prise de fonctions, plusieurs journalistes et militants des droits de l'Homme sont morts dans des circonstances suspectes en Russie. Le cas de Natalia Estemirova est sans doute le plus tristement emblématique. Enlevée en Tchétchénie en juillet 2009, cette collaboratrice de l'ONG Memorial - Prix Sakharov 2004 - avait été retrouvé sans vie quelques jours plus tard dans la république voisine d'Ingouchie. Selon le comité de protection des journalistes (CPJ, organisation indépendante basée à New York), sous les deux mandats de Vladimir Poutine (entre 2000 et 2008), ce sont 17 reporters qui ont perdu la vie dans d'étranges circonstances.

 

Encouragements


Diplomatie oblige, Nicolas Sarkozy n'a donc pas souhaité s'étaler sur ce sujet qui fâche. Le président français, déjà sous le feu des critiques pour la vente programmée de quatre navires de guerre Mistral à Moscou, a au contraire défendu sa politique de rapprochement avec la Russie, dans une "Europe réconciliée, où les rancœurs du passé s'effacent devant la volonté de construire l'avenir ensemble". S'exprimant dans le cadre d'un dîner d'Etat servi à l'Elysée en l'honneur du couple Medvedev, le président français a également encouragé son homologue russe à poursuivre son travail de modernisation de la Russie: "Allez jusqu'au bout des réformes (…) jusqu'au bout de toutes les idées qui sont les vôtres, contre la corruption, pour l'Etat de droit (...) pour le respect de la parole donnée", a-t-il énuméré à l'adresse de son hôte.

 

Un peu plus tôt dans la journée, les deux hommes avaient inauguré au Louvre la grande exposition consacrée aux trésors de la Sainte Russie. Une manifestation culturelle qui s'inscrit dans le cadre de l'année croisée entre la France et la Russie. Voulant profiter de ces mois d'échanges de toutes sortes entre les deux pays, les organisations de défense des droits de l'Homme ont affirmé vouloir multiplier les initiatives pour dénoncer les atteintes aux libertés en Russie. Fin janvier, lors du lancement officiel de l'année croisée, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, avait indiqué aux journalistes, un brin agacé, que les deux parties auront "l'occasion de parler de cet aspect des choses". Ce qui reste visiblement à démontrer.



Source : lejdd.fr  03-03-2010 



Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens