Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 11:24

montesquieu-volvestre-college-stella-blandy.jpg

 

Un collège à l'architecture moderne avec vue sur les Pyrénées, inauguré par de nombreuses personnalités dont Pierre Izard Président du Conseil Général et Olivier Dugrip recteur d'Académie,  Patrick Lemasle Député de la Circonscription, Henri Dejean maire de Montesquieu-Volvestre. 

«Il n'y a pas de fatalité du déclin pour nos territoires ruraux » soulignait hier le recteur d'académie Olivier Dugrip qui participait à l'inauguration de la restructuration-modernisation du collège Stella Blandy de Montesquieu-Volvestre. Il approuvait ainsi la volonté du conseil général de construire dans chaque territoire un collège à taille humaine ; une nouvelle génération d'établissements plus économe en énergie, équipés des outils pédagogiques les plus performants. En félicitant l'équipe d'architectes Casadepax- Sabarthes, Pierre Izard affichait ces orientations «qu'ils soient en milieu rural ou dans l'agglomération les 49 800 collégiens de Haute-Garonne doivent bénéficier des meilleures conditions d'étude. A en croire les réactions d'admiration des nombreux invités à cette matinée inaugurale, le collège Stella Blandy répond aux attentes du conseil général. Outre ses classes lumineuses, spacieuses, il bénéficie d'un environnement champêtre avec vue panoramique sur la chaîne des Pyrénées. En ce jour d'inauguration il était illuminé d'un soleil radieux.

Un investissement de 5,2 millions d’Euros

En décidant de restructurer ce collège pour un investissement de 5,2 millions d'euros et d'accroître sa surface de 1 669 m2, les objectifs étaient importants rappelle Pierre Izard : augmenter la capacité d'accueil pour répondre à la poussée démographique du secteur, améliorer le fonctionnement d’un établissement âgé, conforter la sécurité, assurer la production sur place des repas et réduire la consommation d'énergie…

Au moment de l'inauguration de ce collège le cortège officiel a rencontré les délégués de classe alors que leurs camarades suivaient les cours de la matinée La visite des classes, ponctuée de dialogues avec des élèves et leurs professeurs comme Audrey Coupama dont c'était la première rentrée ou Saïd Misbha titulaire remplaçant en maths, a précédé les allocutions.

Menacé de fermeture en 90

Olivier Henry nouveau principal de ce collège insista sur les projets pédagogiques qui n'ont rien à envier aux établissements urbains.

Henri Dejean, le maire tout comme Patrick Lemasle député et conseiller général sont remontés dans le temps, faisant l'historique du collège menacé de fermeture en 1990 année où l'effectif était descendu à 137 élèves. La forte mobilisation des élus, parents et enseignants a renversé la tendance. En 1998, le collège reprenait son souffle avec une restauration scolaire autonome et un effectif de 250 élèves. Aujourd' hui il en accueille 356 ; 30 enseignants, 5 surveillants, 6 agents. «Lorsqu’ 'on reconstruit on a besoin de temps» ajouta Patrick Lemasle faisant allusion à l'actuel gouvernement qui s'est engagé à créer 13 000 postes d'enseignants au budget 2013. Outre ces deux élus, le collège a été inauguré en présence de Pierre Izard, président du conseil général, d'Olivier Dugrip Recteur d'Académie, Bertrand Auban sénateur, Marie Claude Leclerc vice -présidente du conseil général et sa collègue Maryse Vézat.

 

Source : LaDépêche.fr 9-10-2012  Photo J.C. Charrier

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens