Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 16:00

montesquieu-volvestre-festival-film-britannique-e-copie-1.jpg

 

 

En cette année so british, maquée par le jubilé de la reine et les JO, il serait vraiment «shocking» de rater le festival du cinéma britannique de Montesquieu-Volvestre, qui se déroule du 17 au 19 août sur l'île du Ramier. Les Faram, couple franco (Michèle) britannique (Chris) ne nous contrediront certes pas, eux qui s'investissent passionnément depuis 1999 dans l'organisation de l'événement.

Michèle et Chris vivent à Londres, la plupart du temps, mais depuis vingt ans, ils sont presque aussi Montesquiviens que Londoniens. Michèle voulant renouer avec son pays, le couple cherchait une maison de village d'où l'on puisse aller acheter sa - so french- baguette à pied. C'est à Montesquieu, qui offrait en outre sa proximité avec l'aéroport de Blagnac, qu'ils ont trouvé la demeure de leurs rêves.

Mais pour les Faram, habitués à l'effervescence de la vie londonienne, il n'était pas question de se retrancher épisodiquement dans une maison de campagne sans s'intégrer et participer à la vie du village. Tous deux étant passionnés de septième art, et fort concernés par les tumultueuses relations franco-britanniques, l'idée leur est venue assez naturellement de lancer un petit festival de cinéma made in UK. Cinéfol, qui s'occupe de la programmation hebdomadaire à la salle polyvalente, leur a emboîté le pas sans sourciller, mettant à leur disposition matériel et projectionniste. L'aventure était lancée.

Des réalisateurs inconnus

À côté des incontournables Loach, Leigh ou Frears, la programmation cherche à mettre en avant quelques réalisateurs moins connus du grand public. Elle mixe généralement quatre films plutôt récents avec un classique.

Voici treize ans, c'est le film de David Lean, Brève Rencontre, particulièrement cher au cœur de Michèle, qui avait inauguré la formule, et donné au passage son nom au festival. Au fil des ans, l'événement a grandi et a fidélisé son public. Bien entendu cela n'a pas été sans mal, la première année, les jeunes organisateurs avaient battu le rappel de leurs amis toulousains pour garnir les chaises (déjà) oranges. Mais au bout de cinq ans, le festival avait déjà trouvé son rythme de croisière, malgré les inévitables péripéties inhérentes à ce genre d'événement.

Version française interdite

Aujourd'hui la principale difficulté consiste à trouver des versions sous titrées de films récents en 35 mm, les copies en VO étant plus souvent au format numérique. Or Cinefol n'est pas encore équipé du projecteur idoine. Il est pourtant hors de question de projeter des films doublés ! Bien des spectateurs se sont d'ailleurs convertis aux sous titres, qui y étaient quelque peu réfractaires au début. Et si l'on préfère conserver leur intégrité aux œuvres, le public ne laisse pas son esprit critique au vestiaire, quitte à se livrer à des débats animés autour de la buvette après les projections. Une spécificité du festival qui participe pleinement à son charme.

 

Source : LaDépêche.fr Jean-Christophe Charrier

 

 

Pour le programme complet de ce Festival et la présentation des cinq films programmés cette année se reporter à l'article du 6 août dernier 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens