Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 18:00

 

Montesquieu-Volvestre_mairie_couleur_ASM_finale_juin_2011_0.jpg

 

 

 

Une nouvelle rubrique dans ce BLOG dans laquelle nous vous donnerons, le plus régulièrement possible, le compte rendu des interventions des trois élus de « MONTESQUIEU C’EST VOUS ! » Jocelyne SOURDOUYRE, Alban GAUTIER et Jean-Pierre ECHAVIDRE lors des réunions publiques du Conseil Municipal. 

Votre avis nous intéresse !.. Posez-nous vos questions. Faites nous vos remarques et vos suggestions…

 

QUESTIONS DIVERSES : PRESOMPTIONS DE POLLUTION A MONTESQUIEU-VOLVESTRE

 Dans le cadre des « Questions Diverses », Alban GAUTIER interpelle le Maire à propos de l’affaire de pollution présumée évoquée par les élus de « MONTESQUIEU C’EST VOUS !» lors du dernier Conseil Municipal du 24 juin dernier et ayant fait l’objet d’un courrier à Monsieur LEMASLE le 23 juin dernier.

Alban GAUTIER : « Nous pouvons admettre, Monsieur le Maire que la municipalité  majoritaire souhaite « tirer la couverture à elle » et s’arroger la primeur de l’action, et les résultats. C’est de bonne guerre.. Mais nous n’accepterons pas la déformation des propos et des actions tenues. »

« Les actions que nous avons dénoncées lors du dernier Conseil Municipal sont connues et ont été dénoncées par des Montesquiviens depuis de nombreux mois, pour ne pas dire années. L’ancienne municipalité n’a pas bougé depuis 2011 (accord pour un épandage supplémentaire) » 

« Les élus de « MONTESQUIEU C’EST VOUS ! » ne sont  pas intervenus pour aider une personne dans l’embarras ou avec des états d’âmes, ils ont été sollicités parce qu’après plusieurs courriers de plaintes dans les années précédentes aucune action visible n’a pu être constatée et surtout aucune réponse n’a été apportée aux plaignants ».

« Ce manque de considération et de courtoisie élémentaire a, logiquement, conduit ces citoyens responsables à choisir la voie de l’opposition et surtout des interlocuteurs qui saurait répondre et communiquer et aller jusqu’au bout des actions entreprises. ».

« Nous avons donc apporté notre dossier sur le bureau de monsieur le maire, qui en séance du Conseil Municipal  du 24 juin a repris l’initiative à son compte. Annihilant de ce fait l’action de « MONTESQUIEU C’EST VOUS ! »  en tant qu’entité responsable »

« Lors de la réunion du lundi 30 juin dernier, en Mairie,  il nous a clairement été précisé que pour une bonne gestion du dossier nous ne devions plus intervenir en autonome mais par le biais de notre coopération. Leader sheap confié à la Municipalité : solution que nous avons acceptée à condition que chacune des parties informe l’autre des actions engagées. »

« Quand on lit aujourd’hui le document officiel qui est le Procès verbal de la séance du 24 juin, on découvre que l’appui de la commune à l’action engagée est différé. Ce qui explique sans doute que nos demandes de confrontations pour présenter les nouvelles informations que nous avions obtenues, demandes faites en date du 1 juillet et du 7 juillet, soient restées sans réponses. »

« Devant le silence de la Mairie, nous avons le 17 juillet demandé à madame  Almudever Directrice générale des Services, à nous recevoir.  Cette rencontre (le lendemain) nous a permis de constater sa forte implication dans la rédaction des courriers et autres pièces officielles ayant trait à cette affaire.  Mais aucune confrontation de nos propres recherches avec les travaux et « actions Mairie »  ne  nous ont été demandées. »

« Est-ce la ce que vous appelez « travail en commun », osmose du débat d’idées… ? »

« Nos actions de recherches ont été menées  à charge et à décharge, nous amenant à nous interroger sur un certains nombres de questions, qu’une continuité dans le relationnel avec vos services devrait éclaircir, voir corriger. »

« Vous dites maintenant,  et c’est ce qui est écrit dans le procès Verbal, que vous ne pourrez intervenir qu’après avoir obtenu une connaissance du dossier, et une réponse de tous les intervenants.  Ce n’est pas tout à fait ce qui avait été convenu !..

« Cette nouvelle position nous amène à vous poser les questions suivantes :

·         Quelles sont les actions réalisées par la Municipalité à ce jour sur cette affaire.

·         Dans un souci d’harmonie participative ne serait-il pas possible de nous permettre d’accéder à ces actions et courriers sans être obligé d’en faire la demande en séance de Conseil Municipal ….. »

 

Monsieur le Maire : répond que les courriers qu’il signe n’ont pas vocation à être publiés et que la position qu’il a prise le 24 juin dernier n’a pas changé.

Alban GAUTIER : "Nous ne vous demandons évidemment pas de mettre sur la place publique les courriers que vous avez adressés à untel ou untel mais simplement de respecter un accord qui avait été pris entre nous et deux de vos adjoints Henri Déjean et Jean-Pierre BOIX qui consistait à nous informer mutuellement des actions entreprises."

Monsieur le Maire  annonce alors qu’il a écrit au Préfet et donne lecture de quelques passages de la lettre en question ajoutant qu’il allait bientôt le rencontrer et qu’il pourrait lui parler de cette question de vive voix. En tout étant de cause il attendait la réponse du Préfet avant de prendre toute initiative. Il ajoute que de toute manière la Commune de Montesquieu-Volvestre n’a aucune responsabilité dans cette affaire.

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)



 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens