Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 08:00

  Montesquieu-volvestre-canard-sur-l-Arize-janvier-2006-076.jpg

 

 

Madame A....,

Le ton de votre message me rappelle les écrits d’un certain Monsieur P. sans doute montesquivien comme vous, qui, sous couvert d’anonymat, comme vous, maniait l’invective, l’insulte parfois et la mauvaise foi.

Je me dois d’abord de vous rappeler, mais il me semble que vous le savez déjà, que ce blog pourrait être un espace d’échange et de débat. Si ce qui y est écrit ne vous plait pas vous pouvez très bien y ajouter votre point de vue dans l’espace « commentaires » qui est justement fait pour cela. Alors il peut y avoir débat et les positions de chacun s’exposent publiquement.

Choisir la voie du message anonyme en dehors du blog n’est pas synonyme de bonne foi. En fait vous ne voulez pas du débat. Vous êtes sure d’avoir raison, alors que vous n’avez rien vérifié, vous êtes également sure du fait que tous ceux qui ne sont pas de votre avis sont dans l’erreur et ne méritent que votre mépris…

L’origine de votre message, si toutefois je l’ai bien compris, était la construction de la nouvelle école et le lieu choisi par la Municipalité. J’ai en effet écrit à plusieurs reprises dans ce blog que l’école ne serait pas faite en deux ans comme l’a affirmé Monsieur Dejean en 2008 lors des élections municipales. J’ai également écrit que la concertation à propos de cet équipement public, qui sera le plus onéreux de tous les équipements faits par la Mairie pour les 20 années qui viennent, n’avait pas du tout été faite. J’ai aussi écrit que la situation géographique de cet équipement était parfaitement stupide. En effet lorsque dans une commune rurale de 2600 habitants on s’apprête à transporter les enfants en cars à l’école matin et soir et éventuellement dans la journée pour se rendre à la bibliothèque (ou ailleurs ?) c’est tout de même un peu ahurissant.

J’ai également enfin écrit que le lieu choisi pour cette école n’était pas tout à fait le fruit du hasard. Monsieur le Maire nous a expliqué qu’il n’y avait plus de terrains libres en « centre ville ». C’est vrai mais il aurait fallu y penser plus tôt. N’y avait-il pas d’autre solution que le Bonzoumet ? Si bien évidemment. Il existe en pourtour de la Bastide des terrains libres qui auraient permis de construire une école où les enfants auraient pu se rendre à pieds ou en vélo.

J’ai enfin écrit que j’avais une explication quant au choix du Bonzoumet. Cette explication que vous contestez sans apporter aucune preuve de ce que vous dites est la suivante : La commune a estimé à 7 hectares la surface nécessaire à la construction d’une école de 10 classes et d’une salle de sport. Elle a acheté 5,1 hectares au Bonzoumet à la « Communauté de Communes du Volvestre » qui avait acquis ces terrains il y a une dizaine d’année pour faire un complexe touristique. Et je prétends que celui qui a fait la meilleure affaire dans cette histoire est tout de même la « Communauté de Communes » qui se débarrasse ainsi d’un terrain dont elle n’avait plus que faire.

Vous prétendez que ce n’est pas la Communauté de Communes du Volvestre qui a vendu. Et bien vérifiez vos sources. Voici les miennes :

Lors de la réunion publique du Conseil Municipal du 14 juin 2010, point 1 de l’ordre du jour, la commune vote l’acquisition des parcelles cadastrées section A N° 989, 988, 982, 984, 991, 992, 994, 995, 996, 1055, 1057, 1059, 1062, et 1064 situées au lieu dit le Bonzoumet soit une superficie totale de 51 300 m2 pour la somme de 100 000 Euros.

Peut être le prix de cette ensemble de parcelles était-il intéressant ? Je n’en sais rien, mais c’est possible car la commune a également fait l’acquisition de parcelles mitoyennes lors du Conseil Municipal du 1er Avril 2010 au cours duquel elle a voté l’acquisition des parcelles cadastrées section A N° 1010 et 1011 d’une superficie de 14 272 m2 pour la somme de 310 000 m2 ce qui, cette fois, est très cher à l’hectare.

Vous voyez donc ainsi Madame A… que ce que vous affirmez avec force n’est pas exact. Ceux que vous défendez avec tant de vigueur que vous en devenez irrespectueuse n’ont pas toujours raison, loin de là.

Si le Maire de Montesquieu lorsqu’il a pris la décision de construire un lotissement communal de 50 ou 60 pavillons, lorsqu’il a signé le permis de construire pour un second lotissement de 20 pavillons, s’était un peu préoccupé de faire des provisions foncières en vue de la construction d’une nouvelle école qui devrait obligatoirement avoir lieu, nous n’en serions pas là aujourd’hui.. Mais voilà, vos amis que vous défendez ne savent travailler qu’à « la petite semaine » et c’est fort dommage car au bout du compte c’est quand même nous qui payons…

Vous constaterez que je vous ai répondu de la manière la plus posée malgré le ton agressif de votre message. Mais vous comprendrez tout de même, Madame, que je ne vous salue pas … mais je signe…

 

Jean-Pierre Echavidre

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 08/02/2014 18:56

Encore une « grande courageuse » vous avez eu raison de lui rentrer dans le lard au moins vous vous signez ce que vous écrivez. Si elle compte ainsi être un appui à quiconque elle se trompe et
mieux même elle se ridiculise

On dérange tant mieux, c’’est bon signe, la démocratie avance un peu chaque jour même si ce n’est pas assez vite …

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens