Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 12:00

Arnaud-Montebourg-contre-parisot.jpg

  

 

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a revendiqué dimanche 7 octobre sur Europe 1 son interventionnisme, répondant ainsi à la présidente du Medef, Laurence Parisot, qui lui reprochait de "s'ingérer" dans le dialogue entre dirigeants d'entreprises et syndicats, en particulier dans l’affaire PSA Peugeot-Citroën. Le ministre a également proposé de mettre les banques et le secteur immobilier à contribution et d'utiliser la "fiscalité écologique" pour relancer la compétitivité en baissant les charges des entreprises, plutôt que d'augmenter la TVA ou la CSG.

"Nous sommes des interventionnistes pondérés et modérés, mais absolument intraitables lorsqu'il est nécessaire que des situations de reconstruction industrielle soient menées". C'est ce qu'a déclaré le ministre du Redressement productif pour qualifier l'ensemble de son action à l'occasion du Grand Rendez-vous d'Europe1/iTélé/Le Parisien Aujourd'hui en France. Il répond ainsi à Laurence Parisot, qui, plus tôt dans la matinée, avait déclaré sur Europe 1 qu'Arnaud Montebourg était "quelqu'un qui à la fois comprend relativement bien les enjeux de l'industrie, (...) mais il a une conception qui est excessivement interventionniste, il est dans un interventionnisme social qui à mon avis ne prépare pas véritablement le redressement productif".

Arnaud Montebourg avait repris samedi l'offensive sur le dossier PSA en annonçant au Mondial de l'Automobile des négociations "tripartites" le 25 octobre pour rediscuter du plan de restructuration de PSA Peugeot Citroën, qui prévoit au total la suppression de 8.000 postes. Ces discussions devront s'articuler autour de trois questions : "la pertinence de l'alliance avec General Motors", la "disparition de plusieurs lignes de production", et la "nécessité de réindustrialiser ou pas les sites qui seront abandonnés", pour sécuriser les emplois des salariés qui y travaillent, a détaillé dimanche le ministre.

Il a par ailleurs souligné que son ministère prônait une diminution des "charges ou cotisations sociales pesant sur les entreprises, en contrepartie de l'investissement des entreprises". La proposition du ministre est "une forme de crédit d'allègement de cotisations contre investissement productif dans les entreprises". Concernant le financement d'un tel dispositif, Arnaud Montebourg s'est dit "assez opposé voire même totalement opposé, à ce qu'on reprenne les vieilles recettes de la TVA, qui va frapper les ménages, déstabiliser la consommation, affaiblir l'économie, y compris la CSG parce que les familles ne peuvent pas y échapper, et donc ce sont une perte de pouvoir d'achat".

Le Ministre du redressement productif ajoute, par ces propos, un peu plus de confusion dans un débat qui semble déjà assez compliqué puisque l’Elysée, il n’y a pas une semaine, avait avancé des solutions pour favoriser la compétitivité des entreprises. Solutions qui n’étaient pas celles décrites dimanche par Monsieur Montebourg…

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens