Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 09:00

 

Sophie-de-Menthon-medef.jpg

 

Sophie de Menthon se retire de la course au Medef. Le duel entre les deux femmes chefs d'entreprise n'aura donc pas lieu

 

Le suspense aura été de courte durée. Sophie de Menthon, candidate déclarée à l’élection du Medef, vient de renoncer à se présenter. Sa candidature n’était pas acquise. Un courrier du Medef Paris publié par le site de Marianne vendredi 23 avril dernier la mettait hors jeu. "J’aurais pu me battre en justice. Je n’étais pas officiellement radiée du Medef Paris. Ou j’aurais pu inscrire mon entreprise à un autre Medef territorial ou à une fédération. Mais à l’évidence on ne veut pas de moi. J’ai déjà joué la chèvre de M. Seguin et don Quichotte. Je n’irai pas plus loin", déclarait-elle au JDD samedi matin. Laurence Parisot, 50 ans, candidate à sa réélection ne partagera pas l’affiche avec Sophie de Menthon, 62 ans.

 

"Grande Gueule" de l’émission de RMC depuis sept ans, présidente du cabinet de conseil Société de management des entreprises (SDME) et du mouvement Ethic (Entreprises de taille humaine indépendantes et de croissance), Sophie de Menthon était entrée dans la course sur Europe 1 le 13 avril. Elle espérait alors que son entreprise, qui n’était plus membre actif du Medef ou de l’une de ses composantes, puisse le redevenir en payant ses cotisations en souffrance depuis quatre ans ou en renouvelant son adhésion. Las, le conseil de son Medef territorial refuse d’avancer la date de son conseil d’administration, fixée au 22 juin, alors que la date limite de dépôt des candidatures pour l’élection est fixée au 1er mai.

 

Une détestation mutuelle

 

A cela s’ajoute la nécessité d’obtenir 50 signatures de soutien des 570 grands électeurs de l’organisation patronale. "Je comptais passer deux jours à faire des relances téléphoniques. Je les aurais obtenues. J’avais déjà 18 signatures effectives et 15 en attente de ma réintégration", précise la présidente d’Ethic. Elle fait aussi valoir que Denis Kessler, président de la Scor, et le directeur général de l’UIMM défendaient l’idée d’une deuxième candidature.

 

Le match n’aura pas lieu. Mais Sophie de Menthon promet déjà à la présidente du Medef "une campagne extérieure". La détestation que se vouent les deux patronnes est notoire. En privé, la rousse Laurence Parisot estime ne pas boxer dans la même catégorie que sa rivale blonde. Interrogée sur Europe 1 le 21 avril, elle s’était contentée de dire que "Sophie est quelqu’un qui, à différentes étapes de sa vie, a su s’engager au service des entreprises et de l’économie de marché". Sophie de Menthon déclare sans détour qu’elles ne se "sont pas parlé depuis cinq ans". "C’est le pôle Nord et le pôle Sud réunis. Autant l’une est introvertie, autant l’autre est pétulante. Mais les deux partagent la même soif de reconnaissance", décrit un membre du Medef.

 

Sophie de Menthon assure s’être engagée tardivement parce que Geoffroy Roux de Bézieux, qui portait ses idées, avait renoncé à briguer un mandat. La créatrice de la Fête de l’entreprise, qui célèbre l’attachement des salariés à leur employeur, a peaufiné son programme. Même hors course, elle compte communiquer sur ses thèmes de campagne jusqu’au 1er, juillet date de l’élection. Objectif: sortir les patrons de leur coquille et leur remonter le moral. Au menu : bloquer l’avancée de l’Etat qui doit être "garant et non gérant" des entreprises. Réformer l’institution patronale et introduire plus de dialogue pour éviter une personnalisation trop forte du pouvoir. Promouvoir la simplification administrative. "C’est un problème majeur qui étouffe les entreprises et coûte chaque année 100 milliards d’euros à notre économie", poursuit-elle. Sophie de Menthon avance aussi le financement de l’économie réelle et les relocalisations. Elle compte constituer une force d’opposition au sein du mouvement Ethic. "Tous les grands patrons sont timorés. Ils me disent que je divise le patronat au moment où nous devons jouer l’union. C’est très violent lorsqu’on a comme moi des valeurs et un réel enthousiasme."

 

 

Source : lejdd.fr  25-04-2010

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens