Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 11:00

Manuel-Valls-veut-retour-du-matricule-policiers.jpg

 

 

Exit le récépissé qui, il y a quelques semaines, avait déclenché la polémique. Place au « matricule », ce numéro d’identification que tous les policiers et gendarmes portaient sur leur uniforme et qui avait subrepticement disparu on ne sait pourquoi... Mercredi 17 octobre au matin, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, s'est prononcé pour le retour d'un "élément d'identification" sur l'uniforme des policiers pour éviter les contrôles d'identité abusifs.

Il avait convaincu le Premier ministre d'abandonner la mise en place d'un récépissé pour lutter contre le délit de faciès. Mercredi 17 octobre, sur France Inter, Manuel Valls est revenu sur ce dossier, rappelant son opposition à cette mesure, qu'il juge "pas efficace" : "Je ne veux pas que les policiers et les gendarmes aient une tracasserie administrative supplémentaire." Mais le ministre de l'Intérieur a toutefois évoqué une autre piste, à savoir le retour d'un "élément d'identification" sur l'uniforme des policiers pour éviter les contrôles d'identité abusifs.

Une police respectueuse des citoyens

"Les policiers porteront un élément d'identification, sur leur uniforme ou sur leur brassard, bref le retour du matricule, parce qu'on a besoin de cet élément d'identification", qui avait disparu "quand on a changé les uniformes, c'était sous un ministre de gauche, puisqu'il s'agissait de Pierre Joxe", a expliqué Manuel Valls, qui estime que, pour être "respectée", la police doit être "respectueuse des citoyens".

Selon l'ancien ministre de l'Intérieur de François Mitterrand, joint par Rue89, il n'est pas à l'origine de la disparition du matricule. "Ça fait deux mois que je rigole en lisant ça. Personne ne m’a jamais appelé pour vérifier. Je n’ai pas du tout supprimé le matricule, ça date de la guerre d’Algérie", affirme Pierre Joxe. "En 1984, la 'pucelle' n’apparaissait plus que sur les uniformes de la police parisienne", explique quant à lui un commandant de police honoraire.

Bref, on ne saura surement jamais pourquoi le « matricule » des policiers a été enlevé et par qui ?

Le matricule, "une garantie pour le citoyen"

Reste que cette annonce de Manuel Valls va dans le sens du rapport publié mardi par le Défenseur des droits, Dominique Baudis. Sans prendre parti, ce dernier y préconise une identification des policiers et un encadrement des palpations de sécurité, plutôt que la remise d'un "récépissé" qui, selon lui, ne règlerait pas le fond du problème. Un "matricule visible est une garantie pour le citoyen s'il est victime du comportement d'un représentant des forces de l'ordre", affirme Dominique Baudis, qui précise que cela "permettrait aussi la mise hors de cause de policiers" en cas d'accusation infondée".

Début 2012, l'ONG « Human Rights Watch » avait épinglé la France à propos des contrôles d'identité. Selon une étude réalisée en 2009 par l' »Open society », un noir ou un arabe ont respectivement 6 et 7,8 fois plus de chances d'être contrôlés qu'un blanc.

 

Source ; leJDD.fr 17-10-2012

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens